Femina Logo

soins & bien-être

Type de peau: comment le connaître?

Type de peau: comment le connaître?

Le test du mouchoir permet de se faire une idée plus précise de son type de peau.

© Getty

Les spécialistes distinguent 4 types de peau différents:

> Peau sèche: fine et sensible, elle tiraille après avoir été en contact avec de l’eau.

> Peau grasse: un film luisant enveloppe constamment le visage et des boutons et autres points noirs font régulièrement leur apparition.

> Peau mixte: sèche sur les joues et les tempes, elle est grasse au niveau de la zone T (front, nez, menton).

> Peau normale: douce, uniforme et lisse, elle ne présente que peu d’imperfections.

Le test du mouchoir

Pas facile de trancher, de déterminer avec certitude la nature de votre peau? Il existe un test simple à réaliser pour y voir plus clair. Pour ce faire, il suffit de nettoyer et d’essuyer son visage, puis de patienter 30 minutes, le temps qu’il faut aux glandes sébacées pour reprendre leur activité normale. On applique ensuite un kleenex qu’on laisse appuyé sans frotter durant une à deux minutes. L’analyse du mouchoir peut aider à y voir plus clair. Si d’importantes traces sont visibles, la peau est probablement grasse. Mais si ces dernières sont plutôt présentes sur la zone médiane, elle est mixte. Si le papier ne comporte aucune marque, la peau est sèche. Et finalement s’il en affiche peu, elle est normale.

«Chez Clarins, nos conseillères réalisent des diagnostics sur nos points de vente, explique Marie-Hélène Lair. Elles vont l’examiner, la toucher et l’évaluer pour aider les femmes à adopter la routine de soins parfaite.» La spécialiste distingue les signes subjectifs (tout ce que l’on ne voit pas mais qui dérange) des signes objectifs (rougeurs, rugosité, etc.). L’analyse doit tenir compte de ces différents indicateurs.

Il y a un indice qui ne trompe pas: le fait de pincer la pommette. Si l’on aperçoit des petites stries parallèles, ce sont des marques de déshydratation qui prouvent un manque d’eau notable.

Peau grasse: attention à la déshydratation

Mais les choses se compliquent, car cela ne signifie pas forcément que l’on a la peau sèche. «Effectivement, une peau grasse peut être déshydratée, poursuit l’experte. C’est d’ailleurs l’erreur que commettent beaucoup de gens: ils soignent leur épiderme avec de l’alcool, le rincent à l’eau pour ne pas briller. L’effet rebond ne se fait pas attendre, la peau fabrique encore plus de sébum.» Souvent décapées, les peaux grasses présentent un film de surface abîmé, elles se déshydratent ainsi très rapidement. Même si l’on a tendance à briller, il est important d’apporter de l’eau à sa peau, elle en a besoin pour bien fonctionner.

Autre aspect à ne pas négliger: le fait que la peau évolue avec l’âge. «Une peau grasse peut devenir normale puis sèche au fil des ans, note Marie-Hélène Lair. Il est courant d’avoir une peau très sèche à la ménopause, surtout sur les pourtours du visage. Les œstrogènes diminuant, la membrane ne fabrique plus assez de sébum.» Les conditions climatiques, la prise de médicaments, le mode de vie, la protection vis-à-vis du soleil, la nourriture ont également un impact sur la nature de son épiderme.

Choisir des produits et des soins qui correspondent à son type de peau est essentiel: ils compensent les désagréments, embellissent les points forts et dissimulent les petits défauts. «Cela permet d’avoir une peau confortable durant toute la journée, conclut la spécialiste. Et l’impact est non négligeable sur la tenue du maquillage


A lire aussi:
#DIY: 10 masques maison pour une belle peau
6 soins pour avoir une peau douce
12 masques testés par la rédac

Podcasts

Dans vos écouteurs

E17: 4 exercices de respiration pour retrouver le calme

Dans cet épisode spécial, destiné à toutes les âmes stressées, une sophrologue vous propose quatre types de respirations différentes, afin de démarrer une journée de façon zen, chasser l'angoisse, trouver le sommeil ou aider un enfant à se détendre. Un moment de calme, rien que pour vous, où que vous vous trouviez. On respire un bon coup... et c'est parti!

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.