Femina Logo

news beauté

Les «thighbrows», la nouvelle tendance sexy

Instagram: le «thighbrows», nouvel hymne aux courbes
© Instagram Amber Rose

Vous vous souvenez peut-être du «thigh gap», autrement dit «l'écart entre les cuisses». Considéré comme nouveau critère de minceur par les adolescentes, ce phénomène avait parfois tourné à l’obsession sur la toile et inquiété pour les dérives qu’il engendrait (l'anorexie notamment).

Le «thigh gap» démodé

Une quête de la minceur qui semble aujourd’hui révolue, du moins on l'espère. En effet, le «thighbrows», son strict opposé, lui a volé la vedette. Mais à quoi fait-il référence? Littéralement, il signifie «les sourcils de cuisse», désignant le pli dessiné par nos cuisses en dessous de nos hanches (notamment lorsque l’on se met à genou). Pour un effet «thighbrows» optimal: on cambre le dos en poussant légèrement nos fesses vers le haut.

Le but du phénomène? Un besoin actuel de contrebalancer les diktats de la minceur par un appel à l’acceptation des formes. Un message positif, relayé largement grâce aux réseaux sociaux, et plus sain que le «thigh gap». En effet, l'effet «thighbrows» ne discrimine aucune morpho puisque cette ligne se dessine naturellement chez toutes les femmes.

Une photo publiée par Beyoncé (@beyonce) le

Des modèles à suivre

A l’origine du phénomène «tighbrows», des stars aux courbes de rêve. En effet, ce sont les comptes de Beyoncé, Amber Rose ou les sœurs Kardashian sur lesquels on a d’abord vu fleurir l’effet «tighbrows». Par contre, la dénomination de ce hashtag semblerait tout droit tombé du ciel.

Une photo publiée par King Kylie (@kyliejenner) le

Le «thighbrows» attaqué

Bien que ce hashtag plaise à certaines, il ne séduit pour autant pas tout le monde. Les accusations sont les suivantes: il imposerait une nouvelle norme de beauté aux fesses rebondies et à la taille fine et les instigatrices de ce mouvement arborent toutes des mensurations de rêve. Tout autant propice à la naissance de complexes finalement…

D’ailleurs, que penser de cette pluie de hashtags qui déferlent sur la toile avec pour cible principale: le corps des femmes. Doit-on la comprendre comme une manière de réduire à nouveau les femmes à un corps ou, au contraire, comme un mouvement de solidarité féminine? Affaires à suivre.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina