Femina Logo

Promenons-nous dans les bois

Les parfums de l'hiver jouent le confort et la confusion des genres

Rien de plus réconfortant en cette saison qu’un bon feu de cheminée. Et si un parfum parvenait à recréer ce climat de chaleur et de sécurité? Qu’il est doux de s’envelopper d’un voile de musc blanc ou d’ambre vanillé. On y ajoute une touche d’épices, comme dans le Spice Blend de la collection Maison Christian Dior. François Demachy, son créateur, a puisé son inspiration au souvenir que lui avait laissé Bay Rhum, l’après-rasage de son père, aux agrumes et épices des Antilles. Chez Serge Lutens, le parfum se fait poème, comme toujours, et sa Couche du Diable est un lit d’oud dont les draps sentent le tabac et le labdanum, mélange oriental qui s’inscrit dans la ligne des best-sellers de la marque, Ambre Sultan ou Chergui.

Les ingrédients propices à réchauffer les sens séduisent garçon et fille sans distinction. On aime le patchouli comme le cèdre, la vanille comme la noix de muscade, dans les volutes d’encens et la sensualité du santal. La lutte pour l’abolition des genres peut faire sourire, mais en parfumerie, elle a commencé il y a bien longtemps. Aux origines mêmes, les colognes aux vertus hygiéniques n’avaient pas de sexe. Le marketing a passé ensuite des décennies à définir la femme Opium ou l’homme Egoïste, avant de tourner sa veste et de nous convaincre qu’un grand parfum est plus une question de personnalité que de chromosomes.

1 / 9

Valparaiso, eau de parfum, Le Couvent des Minimes, 71 fr. 90 les 100 ml. (marionnaud.ch)

© Corinne Sporrer
2 / 9

Copper, eau de parfum, Comme des Garçons, 179 fr. les 100 ml.

© Corinne Sporrer
3 / 9

Prodigieux, absolu de parfum, Nuxe, 79 fr. les 30 ml.

© Corinne Sporrer
4 / 9

La Couche du Diable, eau de parfum, Serge Lutens, 229 fr. 90 les 100 ml. (galaxus.ch)

© Corinne Sporrer
5 / 9

Gabrielle Essence, eau de parfum, Chanel, 195 fr. les 100 ml. (manor.ch)

© Corinne Sporrer
6 / 9

Spice Blend, eau de parfum, Christian Dior, 240 fr. les 125 ml.

© Corinne Sporrer
7 / 9

Bronze Wood & Leather, cologne Intense, Jo Malone, 165 fr. 90 les 100 ml.

© Corinne Sporrer
8 / 9

Vaniglia, eau de parfum, Acqua di Parma, 249 fr. 90 les 100 ml.

© Corinne Sporrer
9 / 9

Orange de Bahia, eau de parfum, Boucheron, 245 fr. les 125 ml.

© Corinne Sporrer

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E25: Vieillir en aimant son corps

Comment accepter les signes du temps qui ancrent sur notre peau chacun de nos rires, chacune de nos peines et les grands bouleversements de notre vie? Dans cet épisode, une psychologue nous aide à faire preuve de bienveillance envers nous-mêmes et à comprendre les changements qui accompagnent le passage des années. Pour s'accepter et s'aimer tels que nous sommes!

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina