Femina Logo

news beauté

Parfums masculins 2017: de la testostérone en tube

Comme dans la série Younger, créée par Darren Star (Beverly Hills, Sex & the City), deux typologies d'hommes nous font de l'oeil. Le jeune créatif tendance hipster, ou l'homme d'affaires décomplexé. Si comme Lisa, l'héroïne de la série, vous n'arrivez pas à choisir entre Charles, son boss au charme ravageur, et Josh, le jeune tatoueur de Brooklyn, notre sélection de produits de beauté vous aidera peut-être à trancher!

Le business man cool

Pour de nombreux hommes qui travaillent dans le tertiaire, le costume est de mise, accompagné d’une certaine discrétion. Le businessman se doit aussi de sentir bon, mais pas trop. Les jus oscillent invariablement entre la fraîcheur citronnée d’une Eau Sauvage et l’ambiance cuir et cigare d’un gentlemen’s club. Prada, Missoni ou Acqua di Parma l’ont bien compris. On observe cependant un léger twist de cette silhouette inchangée depuis l’époque de Mad Men. Dior, par exemple, a engagé Dave Gahan, chanteur de Depeche Mode, pour sa campagne de prêt-à-porter, tandis que Saint Laurent a misé sur Vincent Gallo, icône du cinéma indépendant trash américain. Pas de doute: sous la chemise blanche immaculée bat un cœur de rebelle. (voir ses produits dans la galerie)

Le néohipster

Raillé à ses débuts, le hipster s’est peu à peu imposé comme une norme stylistique chez les moins de 35 ans: slim, basket et tote bag. Le hipster 2017 aime prendre soin de lui mais n’a pas beaucoup d’argent, donc il se contente de l’essentiel. Il ne privilégie pas une marque en particulier, du moment que c’est efficace et pratique, ou vanté par un influenceur! Dans cette génération, la barrière entre les genres devient plus floue. On a ainsi vu un homme devenir ambassadeur de la marque de maquillage (féminine) Maybelline. Ironique, après l’échec des lignes ciblées hommes imaginées par Jean Paul Gaultier ou Nickel. (voir ses produits dans la galerie)


A lire:
Maybelline choisit une égérie masculine pour sa nouvelle campagne
Automne 2017: le retour des grands parfums
Des gammes de soins faites pour les hommes

Just Rock!, eau de toilette, Zadig & Voltaire
1 / 13

Le businessman cool: Just Rock!, eau de toilette, Zadig & Voltaire, env. 102 fr. les 100 ml.

© DR
Parfum pour Homme, eau de parfum, Missoni
2 / 13

Le businessman cool: Parfum pour Homme, eau de parfum, Missoni, env. 119 fr. les 100 ml.

© DR
Age Defender Dual-Action Exfoliating Cleanser Kiehl’s
3 / 13

Le businessman cool: Age Defender Dual-Action Exfoliating Cleanser, exfoliant nettoyant, Kiehl’s, 37 fr. les 150 ml.

© DR
Boss Bottled, Hugo Boss
4 / 13

Le businessman cool: Boss Bottled, Man of Today Limited Edition, Hugo Boss, env. 93 fr. les 100 ml.

© DR
L’Homme Prada Intense, eau de parfum
5 / 13

Le businessman cool: L’Homme Prada Intense, eau de parfum, env. 134 fr. les 100 ml.

© DR
Colonia Ebano, Acqua di Parma
6 / 13

Le businessman cool: Colonia Ebano, eau de cologne concentrée, Acqua di Parma, env. 330 fr. les 180 ml.

© DR
Max LS, émulsion matifiante régénérante, Lab Series
7 / 13

Le néohipster: Max LS, émulsion matifiante régénérante, Lab Series, env. 69 fr. les 50 ml.

© DR
Obsessed for Men, Calvin Klein
8 / 13

Le néohipster: Obsessed for Men, Calvin Klein, eau de toilette, env. 99 fr. les 125 ml.

© DR
Essence perfectrice pore control, Dior Homme Dermo System
9 / 13

Le néohipster: Essence perfectrice pore control, Dior Homme Dermo System, env. 70 fr. 50 ml.

© DR
L’Eau Majeure d’Issey, Issey Miyake
10 / 13

Le néohipster: L’Eau Majeure d’Issey, eau de toilette, Issey Miyake, env. 79 fr. les 50 ml.

© DR
Y, eau de toilette, Yves Saint Laurent
11 / 13

Le néohipster: Y, eau de toilette, Yves Saint Laurent, env. 130 fr. les 100 ml.

© DR
Gentleman, eau de toilette, Givenchy
12 / 13

Le néohipster: Gentleman, eau de toilette, Givenchy, env. 105 fr. les 100 ml.

© DR
T-Pur Anti-Oil Shine, Biotherm Homme
13 / 13

Le néohipster: T-Pur Anti-Oil Shine, gel hydratant matifiant ultra-absorbant, Biotherm Homme, env. 60 fr. les 50 ml.

© DR

Podcasts

DANS VOS ÉCOUTEURS

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

DANS VOS ÉCOUTEURS

E5: Adopter le rythme sportif qui nous convient pour booster notre forme

Ne pas faire de sport pendant 3 semaines ou préférer trois mini-séances de 10 minutes plutôt qu'un cours complet, ce n'est PAS GRAVE: et c'est une coach qui nous le dit! (Adios, culpabilité!)

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.