Femina Logo

Merci Maya!

Le miel, un ingrédient royal pour les cosmétiques

Comme pour le cochon, tout est bon dans l’abeille, ou plutôt dans ce qu’elle génère. Il y a le miel, bien sûr, connu depuis l’Antiquité pour ses propriétés anti-bactériennes, anti-inflammatoires, adoucissantes et cicatrisantes. Il en existe de multiples sortes, selon les plantes butinées. En cosmétique, celui de Manuka est très prisé, aussi rare que cher, produit uniquement en Nouvelle-Zélande où pousse la plante dont il est issu et qui porte son nom (leptospermum scoparium).

Voir cette publication sur Instagram

We are proud to announce the next step in our long-lasting commitment to biodiversity, and notably to the bee, in the form of a new partnership with @unesco. Focused on training new beekeepers, creating beekeeping affiliates across the world & measuring the benefits, the partnership will start in 2020 with four pilot UNESCO designated biosphere reserves located in Ethiopia, Rwanda, Cambodia and China. In 2024, the partnership, will culminate in the training of 88 beekeepers from 44 different UNESCO biosphere reserves and the building of an international network of professionals. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ #guerlain #guerlainforbees #inthenameofbeauty #sustainability #bee #unesco #biodiversity

Une publication partagée par Guerlain (@guerlain) le

La gelée royale, ensuite, entre souvent dans la composition des crèmes anti-âge, chez Guerlain par exemple. Dans la ruche, c’est la nourriture réservée à la reine, qui lui permet de vivre jusqu’à 5 ans contre 6 semaines à 6 mois pour une ouvrière. La propolis est un peu moins courante en beauté, mais elle reste un excellent anti-infectieux et un booster de l’immunité salutaire durant la saison des refroidissements. La cire d’abeille, enfin, apporte une texture intéressante aux baumes à lèvres ainsi qu’aux crèmes réconfortantes, à l’instar du cold cream, quand il fait froid.

Toutes ces substances sont prohibées par les adeptes du véganisme, qui ne consomment aucun produit d’origine animale. A l’heure où la disparition des abeilles est un sujet préoccupant, il est légitime de se poser la question de l’exploitation de leurs ressources. Toutefois, Weleda reste convaincue «qu’une utilisation responsable et éthiquement défendable de la cire d’abeille est possible», explique Tassja Dâmaso, chargée des relations publiques de la multinationale créée dans un but anthroposophique. «Il est difficile de la remplacer par d’autres matières premières aux propriétés identiques si on veut rester dans la cosmétique naturelle et éviter les huiles minérales telles que la paraffine», ajoute-t-elle.

Le miel apparaît également souvent dans la composition des savons artisanaux, en petite quantité et fourni par des apiculteurs locaux de préférence. Comme l’explique Cristina Philippoz-Buchard, fondatrice de la petite marque valaisanne Gertrude et Marcel, «la quantité de miel qui peut être intégrée à un savon est assez faible. Il est incorporé en toute fin du processus de saponification, pour en conserver le maximum de propriétés. La cire d’abeille, quant à elle, est intégrée au début du processus, dans la phase huileuse, et constitue une part plus importante de la composition. Elle contribue à la dureté du savon et le parfume un peu. Quant au miel, il est à considérer comme un ajout de luxe, au même titre qu’une huile précieuse qu’on viendrait ajouter en fin de processus.»

1 / 11

Baume visage ultra-réconfortant Rêve de Miel, Nuxe, env. 38 fr. les 50 ml.

© Corinne Sporrer
2 / 11

Crème nuit Abeille Royale, Guerlain, env. 216 fr. les 50 ml.

© Corinne Sporrer
3 / 11

Cold Cream, Weleda, env. 12 fr. les 30 ml.

© Corinne Sporrer
4 / 11

Savon Siggy, au lait et miel du Valais, papier d'emballage ensemencé à planter après usage, Le Skàli de Khatone, 9 fr.

© Corinne Sporrer
5 / 11

Stick lèvres réparateur bio, Melvita, 10 fr.

© Corinne Sporrer
6 / 11

Pure Vitality Skin Renewing Cream, crème visage au ginseng et miel Manuka, Kiehl’s, 83 fr. les 50 ml.

© Corinne Sporrer
7 / 11

Shampooing ylang ylang et miel, Naturaline (Coop), 4 fr. 95 les 200 ml.

© Corinne Sporrer
8 / 11

Shower peeling, crème de douche exfoliante à l’huile de noyau d’abricot et au miel, Biokosma, env. 14 fr. les 150 ml.

© Corinne Sporrer
9 / 11

Tronche de cake, savon apaisant miel et calendula, Gertrude & Marcel, 14 fr.

© Corinne Sporrer
10 / 11

All Glow, bâtonnet pour lèvres et pommettes, Burt’s Bees, env. 19 fr.

© Corinne Sporrer
11 / 11

Cheveux d’ange, shampooing douceur miel et vanille, Nougatine Paris, 19 fr. les 200 ml.

© Corinne Sporrer

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Avant la petite pause estivale du podcast, nous voulions vous remercier pour votre écoute et votre présence, toujours plus nombreuse! Dans cet épisode spécial, chacune d'entre nous interviewe l'autre quant à ses meilleurs souvenirs et anecdotes d'été... pour vous mettre dans l'ambiance des vacances.

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

S'il vous arrive d'angoisser à l'idée d'avoir contracté une maladie, avant de réaliser que vous vous êtes inquiétés pour rien, cet épisode est pour vous! Une psychologue nous parle de l'hypochondrie, de ses possibles causes, et nous propose des exercices destinés à l'enrayer, à raisonner notre cerveau inquiet et à interrompre les cycles de pensée anxieux. 

Avec le soutien du Groupe Mutuel

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina