Femina Logo

La récap

Année après année, les premières sorties jambes nues restent une épreuve… qui peut se prolonger tout l’été pour les phototypes 1 (peaux très claires). On a toutes en tête un accident d’autobronzant particulièrement humiliant, sans parler de l’odeur reconnaissable entre mille, malgré les efforts entrepris pour la couvrir.

Pour mémoire, la molécule responsable du bronzage artificiel a été découverte au début des années 50 déjà et popularisée dans les nineties. Il s’agit du DHA, ou dihydroxyacétone qui, appliqué, s’oxyde au contact de la couche cornée, créant une coloration orangée (et une odeur doucereuse, parfois acre). Améliorés chaque année depuis, les produits actuellement sur le marché mélangent le plus souvent DHA et érythrulose, une substance tirée de baies (des framboises, notamment). Cette dernière s’oxyde également sur la peau, plus lentement et dans des nuances plus claires. L’association des deux garantit une couleur uniforme. Bye bye les zébrures, donc. Aux consommatrices ensuite de s’entraîner à l’application pour éviter l’accumulation de matière autour des genoux ou des chevilles, des zones encore délicates à teinter.

Avant de se lancer, un conseil: les peaux claires devraient se cantonner à des autobronzants progressifs, faiblement dosés en DHA, qui permettent d’y aller par étapes et de minimiser les ratés. Quant à l’odeur, on apprécie les marques qui ont développé un parfum de vacances, neutralisant les notes indésirables de la fameuse molécule. Avec un soupçon de tiaré, une touche de vanille et de noix de coco, on obtient un effluve de caramel à peine brûlé.

Notre shopping

Natural Bronzer, Gel autobronzant teinté, Ambre solaire, env. 15 fr. les 150 ml.
Gelée autobronzante hâle sublime progressif corps, Dior Bronze, env. 70 fr. les 150 ml.
Gold Foaming Mousse, Medium, visage et corps, He-Shi, 41 fr. 90 les 150 ml (exclusivité Marionnaud). Existe aussi en crème light pour un bronzage graduel, 27 fr. 90 les 200 ml.
Self Tanning body lotion, The Ritual of Karma, 23 fr. les 125 ml.

Eau bronzante progressive visage, Sun in a bottle, Sephora, 125 ml.
Airbrush Legs Spray en 3 nuances, light glow, medium glow ou tan glow, Sally Hansen, 19 fr. 90 les 75 ml.
Dry oil mist (huile sèche en brume) Sunless Tan, certifiée Ecocert (70% bio), Coola, env. 60 fr. les 100 ml.
Voile Sublimateur jambes, Evasion Ambre et myrrhe, Sothys, env. 38 fr. (en institut).

Quoi de neuf?

Le gant: plus que la formule, les marques cherchent désormais à innover du côté de l’application. Le gant en velours s’est ainsi imposé comme l’outil anti-ratage par excellence pour l’emploi d’un produit teinté. On voit directement où la couleur est irrégulière, la crème ou la mousse est émulsionnée par la texture du gant et son format plus grand que la main permet une meilleure répartition.

L’exfoliation: étant entendu qu’un bronzage est plus uniforme sur une peau lisse, l’intégration d’acides de fruits (AHA) dans la composition élimine les cellules mortes et augmente les chances d’avoir une oxydation régulière de l’épiderme. Un gommage avant et après l’application reste évidemment nécessaire.

L’illusion: pour toutes celles qui restent sceptiques ou qui redoutent la phase d’entretien, le bronzage éphémère permet de maquiller jambes et bras pour une journée ou une soirée. En gel, lait teinté ou, plus récemment, en spray pour peindre ses mollets blanchâtres façon carrosserie de voiture. Un geste qui réclame quand même un peu de dextérité.

Gant applicateur He-Shi, 7 fr. 90 (exclusivité Marionnaud).


A lire aussi:
2017: les 8 produits essentiels qu’il vous faut
Bons plans: nos astuces pour avoir des mains divines
L'eau florale: notre secret de beauté pour l'été

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.