Femina Logo

On connaît le balayage, cette technique de coloration qui vise à redonner du pep à une teinte un peu pâlichonne. Très naturelle, elle casse le côté «mèches apparentes» au profit d’un rendu doux et sans démarcations. Le balayage a connu son apogée avec l’ombré hair, les broux et autres bronde.

Des tons pastels déclinables à l'infini

Mais à l’heure des colorations arc-en-ciel, il ne séduit plus autant. Les Millenials lui préfèrent les rose gold, pearl hair et autres geode hair. Reprenant la même technique, on assiste désormais à la révolution «pastelage» (contraction de «pastel» et «balayage»). En utilisant des tons pastels, on obtient un résultat à la fois fun et terriblement flatteur (et pas seulement sur Instagram).

Le pastelage permet de créer le «mermaid hair» («cheveux de sirène») dont on a toujours rêvé, car les couleurs et leur intensité sont modulables à l’infini. Certaines préfèrent mixer plusieurs teintes différentes (l’association rose et orange est canon sur cheveux châtains!) tandis que d’autres misent sur une seule couleur. Une coloration qui saura séduire les filles à la pointe de la tendance, comme l’explique Adam Reed, ambassadeur L’Oréal Professionnel à «Glamour UK»:

Les femmes se sentent libérées, et cela se manifeste non seulement dans leurs choix de vie, mais aussi dans la façon dont elles se coiffent. La manière avec laquelle elles intègrent leur coloration à leur look est bluffante.

Le pastelage en version éphémère

Pour celles qui redoutent de passer par la case «coloration définitive», plusieurs solutions éphémères existent dans le commerce. L’Oréal Paris propose Colorista Spray tandis que Bumble & Bumble a créé plusieurs teintes Spraychalk qui ne restent que le temps d’une journée. Un bon moyen de savoir si l’on devrait opter pour le bleu turquoise ou le rose pâle.


A lire aussi:
SOS cheveux colorés: nos bons plans pour bien les entretenir
Cheveux: 30 coiffures à adopter ce printemps
Hair dusting: on coupe les fourches en gardant la longueur

Podcasts

DANS VOS ÉCOUTEURS

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

DANS VOS ÉCOUTEURS

E5: Adopter le rythme sportif qui nous convient pour booster notre forme

Ne pas faire de sport pendant 3 semaines ou préférer trois mini-séances de 10 minutes plutôt qu'un cours complet, ce n'est PAS GRAVE: et c'est une coach qui nous le dit! (Adios, culpabilité!)

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.