Femina Logo

Beauty Tour

A-Beauty: la routine made in USA

Voilà 150 ans que la femme européenne et la femme américaine se regardent en chiens de faïence. A la Belle Epoque (1870-1914), toute la haute société new-yorkaise venait à Paris pour se mettre à la page côté mode. Les pionnières de la cosmétique US que furent Elizabeth Arden et sa rivale Helena Rubinstein ont bâti leur empire après la Première Guerre mondiale, sur des techniques de beauté françaises. Estée Lauder, elle, a fondé sa compagnie en 1946, l’une des plus importantes du monde actuellement avec près de 35 marques (MAC, La Mer, Bobbi Brown, Too Faced, Tom Ford, Tommy Hilfiger…). Son premier parfum, Youth Dew, un oriental aromatique, se voulait la réponse américaine, plus accessible, à la haute parfumerie française. Yves Saint Laurent s’en serait inspiré pour créer son fameux Opium en 1977. Depuis, l’Amérique a continué d’exporter ses modes, du brushing de Farrah Fawcett au maquillage des Kardashian.

C’est aussi aux Etats-Unis que sont nées les doctor brands, les clientes accordant leur confiance aux soins conçus par des dermatologues. Clinique fut la pionnière, il en existe des dizaines aujourd’hui. Car pour la beauty addict étasunienne, un produit doit avant tout être efficace, comme l’analyse Barbara Paldus, fondatrice de la jeune marque de clean beauty Codex, basée en Californie:

«La femme américaine recherche la satisfaction immédiate. Sa routine ne doit pas être trop compliquée, en fonction de ses besoins bien sûr, mais elle peut ne pas excéder deux produits pour le visage et deux pour les cheveux.»

Green & Safe

Présent depuis une quinzaine d’années, l’engouement pour des gammes plus naturelles et safe a pris de l’ampleur depuis 3-4 ans. Chez les plus jeunes, la demande est forte également pour des formules non testées sur les animaux (cruelty free) ou véganes. «Plus encore que les millennials, la génération Z place le changement climatique au sommet de ses préoccupations, relève Barbara Paldus. Elle s’inquiète beaucoup pour la planète et la question du développement durable influence grandement le choix de ses produits.»

L’Amérique étant vaste, les habitudes sont différentes entre New York et la côte ouest. «Sur la côte est, les femmes passent pour plus formelles, adeptes d’un look sophistiqué. En Californie, elles sont globalement plus casual, peu de maquillage, privilégiant un mode de vie sain. L’environnement urbain et le travail dans un bureau requièrent un look plus habillé. Le home office a modifié ces codes et on ne sait pas quand, ni même si, les anciennes habitudes reviendront après le Covid-19», conclut la CEO de Codex.

Un physique mais aussi un cerveau: Karlie Kloss a tout pour elle

A bientôt 28 ans (le 3 août), Karlie Kloss est déjà une vétérane dans le monde du mannequinat. Elle a fait sa première couverture de magazine à 14 ans et son visage aux pommettes slaves (elle a des origines polonaises, danoises et allemandes) a orné pas moins de 40 Unes de Vogue à travers le monde en 2019. La belle native de Chicago est également dotée d’un cerveau plutôt bien construit, les projets de carrière ne manquent pas. Après avoir été une Victoria’s Secret Angel de 2013 à 2015, elle a lancé un programme scolaire et des camps d’été pour jeunes filles autour de la programmation informatique, sa passion (Kode with Klossy).

Avec ses 8,7 millions de followers Instagram, elle n’usurpe pas le statut d’influenceuse. Démocrate, féministe, ses derniers posts sont très engagés, en réponse à la crise sociale, politique et sanitaire qui secoue son pays. Côté cœur, Karlie a épousé en 2018 son boyfriend de longue date Joshua Kushner, frère de Jared Kushner, le mari d’Ivanka Trump.

1 / 10

California Dream Cologne, Louis Vuitton, 265 fr. les 100 ml.

2 / 10

Soin visage hydratant SPF 25 Hangover Good to Go, Too Faced, 42 fr. 90 les 40 ml (Sephora/Manor)

3 / 10

Luminous Glow, illuminateur, L.A. Girl, 13 fr. (cosmeticsobsession.com)

4 / 10

Huile pour le visage Codex, 106 fr. les 30 ml.

5 / 10

Herbal Hydrating serum, sérum hydratant à base de plantes, Mario Badescu, 41 fr. 90 les 29 ml. (Sephora/Manor)

6 / 10

Rouge à lèvres Maybelline New York, env. 17 fr.

7 / 10

Gimme Brow +, mini-mascara à sourcil, Benefit, 19 fr. 90 (Sephora/Manor)

8 / 10

Moisture Surge, soin auto-rehydratant 72h, édition limitée, Clinique, 42 fr. les 50 ml.

9 / 10

Eponge de maquillage, Beauty Blender, env. 20 fr.

10 / 10

Blush longue tenue, Balm Beach, 24 fr. (cosmeticsobsession.com)

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

Vidéos

Notre Mission

À la recherche d'un nouveau souffle pour votre allure ou votre maison? Toutes les tendances mode, beauté, déco pour inspirer votre quotidien!

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina