Femina Logo

témoignages

J’ai testé: élever des poules

Img 8925 0
© DR

FEMINA Bonjour Laure (NDLR: Laure 39 ans, responsable presse, habite aux Paccots), comme on se connaît, on va se tutoyer, tu es d'accord?

Oui, allons-y!

Comment t’est venue l’idée de prendre des poules à la maison?

Mes parents ont vu le reportage sur Couleurs Locales et m’en ont parlé. J’ai direct craqué. Mon fils, de 2 ans et demi aussi. Mon mari, lui, était contre mais il a accepté sans vouloir s’en occuper. Il disait, «ça a tellement l’air de vous faire plaisir»… Il considère que nous avons déjà beaucoup de choses à faire, alors le concept «retour aux sources», il valide à moitié!

Cette initiative se rapproche de la nouvelle tendance bohème «errance moderne» et «slow life». Te sens-tu proche du trend dont tout le monde parle en ce moment?

La tendance Gypset, bio, «slow life»… Oui tout à fait. Je valide car nous avons un grand jardin (malgré que les Paccots soient à 1500 m d’altitude). J’aime ce retour aux sources, c'est un peu comme si on vivait à la ferme et pour mon fils, c'est beaucoup de plaisir. Jardiner, s’occuper des animaux, comprendre qu’un œuf ne pousse pas au supermarché du coin, c'est important. En plus, nous sommes très sensibles à ce que nous mangeons, à la provenance des aliments, aux pesticides et au commerce équitable.

Concrètement, comment ça se passe avec tes poules? Quels sont leurs petits noms?

Cela se passe vraiment très bien! En fait, on considère nos deux poules un peu comme des «animaux de compagnie»! On se dit qu’elles sont plus heureuses avec nous que de vivre en batterie sans voir la lumière du jour. Elles s’appellent Flash Mc Queen et Coco Chanel.

Cocotent-elles? Au niveau de l’odeur?

Non! Mais effectivement, j’avais peur de cela… Avec seulement deux poules en plein air… Aucun souci, surtout que l’on nettoie leur «nid» régulièrement.

Combien de temps consacres-tu à tes poules au quotidien et surtout… combien d’œufs as-tu?

Le matin on va ouvrir leur cage et voir si elles ont assez de graines et d’eau. Le soir, on les sort, on nettoie le nid, on leurs donne nos épluchures et on les rentre dans le poulailler avant d’aller se coucher: 10 minutes maximum par jour top chrono. La plus jeune des poules pond tous les matins 1 petit œuf et la plus âgée (2 ans) pond tous les 2 jours le soir un gros œuf.

Leurs présences te procurent-elles à toi et à ta famille, un apaisement, un bien-être, en mode #PlusBellelaVie?

Un apaisement je ne sais pas, mais beaucoup de fun oui. Même mon mari qui était contre, va les voir avec notre fils. Je le surprends aussi à demander où se trouve la nourriture, et comment faire pour m’aider… Mon fils est fan. Il se lève plus tôt pour aller les voir, par tous les temps. Le soir, c’est les retrouvailles et les recommandations: «faites attention aux renards», «n’allez pas sur la route», «on vous fait confiance». Une jolie histoire et des œufs frais en somme!

Est-ce des animaux domestiques, peux-tu les dresser? Te font-elles des hugs en rentrant du boulot?

En principe, elles nous écoutent et sont assez intelligentes. Des hugs, il faudra repasser mais elles sont douces et leur plumage est assez beau et propre. Pour la petite histoire, Flash McQueen est un peu la rebelle de la famille, elle ne se laisse pas attraper et a déjà fugué…

Après 2 mois de vie commune avec tes poules, as-tu des nouvelles envies «urban farmer 2.0» pour ta tribu et ta maison?

Avant de prendre ces poules, j’avais déjà un grand jardin à m’occuper (un autre défi bio!) avec une amie. Alors j’essaye que toutes ces activités bohèmes (même si elles demandent de l'organisation) restent des moments de plaisir et de calme, surtout pour mon enfant.

Le saviez-vous?

  • Outre la ponte d’œufs frais chaque matin, les gallinacés mangent les déchets organiques de la maison à hauteur de 150 kilos par an. Costaudes, les poulettes!
  • Les poules sont assez affectives et se couchent au soleil.
  • Elles font les belles comme des paons en étirant leurs ailes.
  • Comme Laure, vous pouvez louer un kit de poulettes chez Locapoules (poulailler, poules, accessoires, conseils…). Le premier «Kit poule S» est à 59 fr./mois.
  • Point de vue pratique, vous aurez besoin de graines, d'eau fraîche, d'épluchures, de copeaux de chanvre et de paille.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Juliane vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E19: Vos questions sur la charge mentale

Ah, la charge mentale! Afin d'aborder ce vaste sujet épineux et délicat, nous vous avions proposé de nous envoyer toutes vos questions à ce propos. À l'aide d'une psychologue, nous vous apportons des éléments de réponse, dans cet épisode destiné à alléger la pression. Pour se rappeler que même si la lessive n'est pas faite et que nos cheveux sont hirsutes, tout-va-très-bien-se-passer!

Dans vos écouteurs

E18: Comment apprivoiser le silence

Vous aussi, vous avez du mal à supporter le silence? Dans notre société rapide et bruyante, on ne réalise pas toujours à quel point nous sommes entourés de bruit, d'un tumulte incessant qui, au fond, nous rassure. Dans cet épisode étonnant, une psychologue nous parle des nombreuses vertus du silence et nous offre quelques pistes pour le réintroduire dans nos vies. Car même s'il peut faire peur, il ne nous veut que du bien!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina