news société

    Génération Y: «je suis une hippie 2.0»

    Le blues de la trentaine ou la fatigue automnale, on ne sait pas trop ce qui se passe dans la tête de notre collègue.

    Publié le 
    1 Octobre 2014
     par 
    JMN

    1. Sur ma table de chevet, de l’eucalyptus, du basilic et de l’arbre à thé. Des huiles essentielles qui sont désormais essentielles à ma vie. Je badigeonne mes chakras un peu trop verrouillés avec, avant de me coucher. Le Nirvana. «I believe I can fly»…

    2. À l’instar de ma muse, la chanteuse folk Jenny Lewis (elle a souffert longtemps d’insomnie suite à la perte de son père), je me suis mise au yoga, à la méditation et à la respiration abdominale. Et je vous promets, croyez-le ou pas, j’ai tenu une apnée de 32 ans. Le contact de ma coach en message privé.

    3. Depuis peu, j’emmène un jean et un haut comme seul look pour un week-end entier. Contre 10 très élaborés dans ma vingtaine. Oui. Promis. Pas mal pour une nana qui travaille pour un magazine féminin. Et un petit truc que je balance entre nous: je peux désormais porter le même Tee-shirt DEUX jours de suite. Après 1789, 2014; ma révolution personnelle.

    4. Parfois, je ne regarde pas mon iPhone pendant toute une après-midi. Une quasi expérience transcendantale. Un acte de chamanisme 2.0 complètement fou qui repousse les limites de l’existence en tant que personne déconnectée. Puissant, non?

    5. Je pense sérieusement à garder mes bouteilles en verre pour me bricoler une table de jardin. J’en ai actuellement trois cabas et demi.

    6. A la maison, je porte souvent une vieille salopette telle une artiste dans son loft qui peint des peintures et lis du Hemingway au clair de Lune. Ou comme Anne Hathaway dans «Love and Other Drugs», clairement étiqueté «de filles», ce film m’a littéralement (dans la langue de Shakespeare) mis «upside down».

                                                    

    7. Côté beauté? Je ne colore pas mes cheveux blancs car j’innove dans une nouvelle génération de composte. Le principe? Je les arrache et les jette dans la poubelle de la salle de bains.

    8. Avec la maturité d’une trentenaire, je refuse de mettre du mascara testé sur les animaux. Je vais d’ailleurs souvent au travail non maquillée. En fait, gros mensonge, cela fait neuf mois que je me lève en retard le matin mais CHUUUUUTTTTTT.

    9. Tant les pensées passées, présentes et futures et mes diverses activités quotidiennes forment une union parfaite (bon, souvent, tout ce petit monde se tire la gueule), je m’imagine comme une déesse hindoue. Vous savez, une à plusieurs têtes et plusieurs bras. Ou alors à une vieille méduse surmenée. Cela dépend – pour la plupart du temps – de mon cycle menstruel.

    10. Le dixième truc qui prouve que je suis une hippie? Ma frange éternelle et ma guitare qui est très belle, bien sûr. Émoticône «yeux pas maquillés qui papillonnent». Oui, il faudrait l’inventer.

    A lire également
    La réponse? Non, pas vraiment. Les ados sont des amoureux comme les autres! On vous dit pourquoi.
    O
    femmes lego NASA figurines
    Trois des quatre pôles de l’agence spatiale américaine sont désormais dirigés par des femmes scientifiques.
    O
    Il s'agit de la législation la plus restrictive en matière d'avortement de tous les Etats-Unis...
    O