Femina Logo

La question

Je suis en couple depuis deux ans et j’adore le sexe avec mon copain. Dans quelques mois, il viendra habiter chez moi et j’ai peur que notre vie sexuelle me lasse, comme je l’ai vécu lors de précédentes relations. [Amélie, 31 ans]

La réponse

Votre appréhension est légitime et fréquente, en particulier chez les jeunes adultes qui parviennent à cette étape de vie. Sexe et proximité relationnelle ne font en effet pas toujours bon ménage. Pourtant de nombreux couples réussissent à trouver un juste équilibre entre l’espace conjugal commun et la distance nécessaire à l’émergence de l’attirance. Esther Perel, dans son ouvrage «L’intelligence érotique», décrit le paradoxe entre les besoins affectifs et les besoins d’Eros. D’un côté, une proximité sécurisante et, de l’autre, un éloignement au sein duquel naît le désir. Chaque couple est confronté à ce double mouvement et devra négocier la mise en place d’un champ intermédiaire qui autorise les deux.

Dans votre cas, que craignez-vous? L’ennui sexuel? La perte de désir pour votre partenaire? La peur de la rupture si ce couple n’est plus habité par la passion amoureuse des débuts? Autre chose? Identifier le noyau de votre crainte facilite, d’une part, l’acceptation de vos vécus, même désagréables, et d’autre part la recherche de solutions. Au fond, appréhendez-vous de ressentir des doutes ou plutôt les conséquences de ceux-là? Peut-être est-il possible de faire une place à ces sentiments sans qu’ils envahissent votre couple et détériore votre sexualité.

En termes de solutions, quel type de relation souhaitez-vous construire dans cette nouvelle vie à deux? Définissez quelques éléments réalistes et pragmatiques. Les changements visés ont davantage de chances d’être atteints s’ils sont explicités. Plus ils seront concrets, plus aisément vous parviendrez à les mettre en œuvre dans votre quotidien. Enfin, pouvez-vous les réaliser seule ou en couple? Attendez-vous que votre conjoint change? Gardez à l’esprit que les évolutions qui s’opéreront en vous-même ont plus de probabilité de demeurer. Et rappelez-vous que toute modification nécessite une phase d’adaptation en vue d’établir un équilibre satisfaisant. Il en va bien sûr de même pour la sexualité.

Notre expert

Cette semaine, envoyez vos questions à Nicolas Leuba, psychologue-psychothérapeute FSP, thérapeute de couple, spécialiste en sexologie SSS: nicolas.leuba@femina.ch

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Dans vos écouteurs

E23: Comprendre notre microbiote intestinal pour mieux le soigner

S'il vous arrive de vous poser des questions sur votre digestion, cet épisode est fait pour vous. Le Professeur Gilbert Greub, Directeur de l'Institut de Microbiologie du CHUV, nous explique le fonctionnement du microbiote intestinal, corrige certaines de nos idées reçues et nous rassure sur de nombreux points. On en parle enfin, pour se sentir mieux (et éclairé) ensuite!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina