Femina Logo

Question

Bien que les hommes m’attirent, depuis l’adolescence je regarde des films lesbiens pour me caresser. Ils m’excitent plus que les films hétéros où les hommes pistonnent des femmes brutalement, ce à quoi je peux d’autant moins m’identifier que la pénétration est souvent douloureuse pour moi. [Anastasia, 25 ans]

Réponse

Votre situation est plus fréquente qu’on ne l’imagine. Dans le domaine complexe de la sexualité, il est important de bien faire la distinction entre le vécu réel et le monde imaginaire. Dans la réalité, vous êtes clairement attirée par les hommes. Mais la pratique vous a appris la cuisante expérience d’une pénétration douloureuse – presque inévitable lors de la défloration, mais qui se répète au-delà pour nombre de femmes. Pas étonnant que regarder des films X classiques ne vous inspire aucun plaisir!

Vous avez trouvé une jolie échappatoire en choisissant des films lesbiens. D’abord, ils sont plus souvent érotiques que pornographiques. Ensuite vous pouvez facilement vous identifier aux personnages, puisqu’ils sont tous féminins. Cela vous a certainement permis de découvrir l’infinie variété de la sexualité saphique, et d’explorer votre corps dans ses moindres recoins. Cet enseignement est fort utile pour déceler des zones érogènes encore insoupçonnées. C’est une excellente façon de mieux se connaître, et elle vous a aidée à vous épanouir dans votre intimité.

Mais cela ne fait pas de vous une bisexuelle pour autant. La preuve: vous ne ressentez aucune attirance pour les femmes croisées dans la rue, même quand vous les trouvez belles. Et vous avez repoussé sans regret les avances de cette jolie collègue tombée amoureuse de vous. Vous n’aviez probablement pas envie qu’elle vous approche de trop près? Si l’idée de l’embrasser, de la caresser ou de lui laisser toucher votre sexe vous rebute, vous n’êtes clairement pas portée sur les femmes... Ce qui ne doit pas vous interdire de continuer à jouer avec vos fantasmes et avec ces images qui vous font de l’effet depuis des années.

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.