Femina Logo

chronique

Sexe: «Erotiser, c’est titiller son cerveau, l’éro-teaser!»

Sexe erotiser cest titiller son cerveau ero teaser PETITES LUXURES

«Quand il s’agit de prendre soin de son désir pour une personne, il est bon de trouver un élément – même un détail (une fossette, une manière de sourire, une attitude) – qui vous charmera et qui aura toute son importance.» - Romy Siegrist

© PETITES LUXURES

Investir érotiquement une personne, un élément, ou une partie du corps, de manière qu’une certaine tension sexuelle physique et/ou psychique soit ressentie à sa pensée ou à son contact. Lorsque l’on cherche à développer son érotisme, à augmenter ses sensations corporelles, à diversifier sa palette de plaisirs, à enrichir son désir, érotiser requiert une forme de proactivité. Construire des chemins pour le septième ciel ne tombe pas du ciel!

Cela passe dans un premier temps par la création de nouvelles connexions neuronales. Pour ce faire, mêler imagination et stimulation sexualisées est de mise.

Lorsqu’il s’agit d’une partie du corps, on peut commencer par la toucher, aller «chercher la sensation», qualifier parfois le «rien» qui semble y être d’abord lié – comme cela peut être le cas avec la prostate –, puis visualiser une lumière qui viendrait à cette place, et qui pourrait grandir, prendre de l’ampleur. On peut y travailler à l’aide de la respiration, du mouvement, et de l’imagination: se projeter dans la sensation permet de la soutenir! Simuler pour stimuler, cela se révèle en effet plus porteur pour les sensations que pour les orgasmes (encore que pour certaines personnes, vocaliser en avance son orgasme le facilite…).

Circuits du plaisir

Cette mise en connexion peut prendre place comme une variation au sein d’un moment excitant et suffisamment stimulant en lui-même: le cerveau étant à ce moment dans un état de plaisir, il sera plus à même de rajouter les nouvelles stimulations à son répertoire de zones érogènes. Il faut néanmoins prendre son bien en patience – tout cela ne vient pas du premier coup.

Rome ne s’est pas construite en un jour: votre temple de la jouissance non plus!

Et pour développer son Palais, comme pour les papilles, la répétition aura du bon: plus on goûte, plus on affine ses perceptions. On renforce ainsi les circuits du plaisir, et c’est parti pour la Formule 1 de l’extase!

Quand il s’agit de prendre soin de son désir pour une personne, il est bon de chausser des «lunettes roses», de trouver un élément – même un détail (une fossette, une manière de sourire, une attitude) – qui vous charmera et qui aura toute son importance. Pensez aussi à la (ré)incorporer petit à petit dans vos fantasmes, même de manière brève… Car érotiser, c’est titiller son cerveau, l’éro-teaser!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E81: Comment aider nos proches vivant un burnout ou une dépression

Dans vos écouteurs

Podcast Tout va bien E80: L'utilité de l'EFT dans la gestion du stress

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné