Femina Logo

Chronique sexe

Hors-chambre: et si on testait le sexe en extérieur?

Hors-chambre: et si on testait le sexe en extérieur?

«On peut aussi plus simplement jouer à se proposer du sexe, à s’exciter, à se glisser des mots cochons dans un lieu non dédié.» - Romy Siegrist

© PETITES LUXURES

«Il fait beau, faut profiter de sortir»: cette pression capitaliste ressentie à être productive en cas de beau temps n’épargne pas forcément la sexualité – d’autant plus que l’été est vendu comme LA période propice aux rencontres sexuelles! Oui mais non, beaucoup de personnes n’aiment pas la chaleur ou ressentent plus de flemme que de flamme à son contact.

Cela étant dit, si l’on a un tantinet l’amour du risque (ou que l’on s’appelle Jonathan et Jennifer), le sexe en extérieur, facilité par la saison, peut être excitant. D’une part parce que c’est transgressif, d’autre part parce que certaines personnes trouvent stimulante l’idée de pouvoir être surprises – cela a donc très peu à voir avec l’amour de la nature, n’est pas écosexuel qui veut.

Ce grain de sable qui gêne

Il faut cela dit avoir une certaine tolérance à sortir littéralement de sa zone de confort (qui trouve la voiture confortable pour du sexe? Ça ne fait rêver que quand c’est chanté par Marc Lavoine, et encore). En forêt ou dans un champ, c’est souvent l’idée elle-même qui est plus excitante que sa réalisation. Prenons l’exemple de la plage: le cadre fait peut-être rêver, mais nous ne sommes pas des huîtres, et avec tout ce sable, il y a plus de chances de se faire un bon peeling des muqueuses que de faire une perle de cet événement!

Dans les faits, ces situations sont effectivement peu propices à grimper aux rideaux – ce qui est normal vu qu’il n’y en a pas – mais ce qui n’est pas grave, car l’orgasme n’a pas à être le but d’un rapport.

On peut aussi plus simplement jouer à se proposer du sexe, à s’exciter, à se glisser des mots cochons dans un lieu non dédié. Ou pour les moins téméraires, le hors-chambre peut aussi se faire en appartement, ce qui limite pas mal de stress tout en restant divertissant.

Que ce soit en intérieur ou en extérieur, la base commune est qu’il faut que ce soit «rieur». Petit rappel au passage – mais c’est important: pour que le hors-chambre ne devienne pas un hors-jeu au niveau légal, mieux vaut ne pas se faire prendre (…) dans des lieux publics non dédiés à ce genre d’activités!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E87: Comment apaiser l'éco-anxiété

Dans vos écouteurs

E86: Comment mieux communiquer ses désirs, en couple

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné