Femina Logo

Chronique sexe

Relâcher la pression a du bon en sexualité

Relacher la pression a du bon en sexualite

«La pression peut aussi avoir du bon en sexualité! Mais dans son aspect sensoriel. Et il y a plein de manières d’extrapoler ce plaisir!» - Romy Siegrist

© PETITES LUXURES

Pression. Terme souvent entendu en sexualité pour parler des angoisses de performance liées au fait que l’on se met «trop de pression» – et l’on ne parle pas ici de bières. Il reste que beaucoup de personnes ont en effet une «bonne descente» en ce qui concerne ces dites angoisses, et que parfois, «ça fait (tout) redescendre». Oups (et non «hips»)! Qu’il faille «bander dur et longtemps», «faire jouir», «éjaculer», «orgasmer», «squirter», «se laisser aller», «lâcher prise», «avoir la peau lisse», «sentir bon», «savoir sucer», «aimer lécher», «être open»…

Les injonctions sont nombreuses, quel que soit notre genre et quelle que soit l’apparence de nos organes génitaux.

De quoi se sentir vite envahis ou insuffisants, écrasés de ces attentes (parfois imaginées plus que réelles). Néanmoins, la pression peut aussi avoir du bon en sexualité! Mais dans son aspect sensoriel. Et il y a plein de manières d’extrapoler ce plaisir!

Conceptualiser la pression

Que ce soit pour tâter de la prostate (avec douceur) ou faire plaisir à un vagin (qui est plus sensible à la pression et à la chaleur qu’au va-et-vient en tant que tel), faire pression peut être pertinent.

Par exemple en jouant sur des touchers plus profonds, en compressant le bras d’une main ferme, en faisant un roulé-boulé avec la peau du ventre, en jouant les masseuses thaïes en posant un pied sur le sacrum et en utilisant l’autre pour parcourir le dos (ce qui relève du trampling).

Ou bien en célébrant Johnny et son fameux «lourd comme un cheval mort» en se laissant reposer de tout son poids sur sa ou son partenaire.

Ces pratiques permettent notamment de relâcher des pressions, de faire l’effet de massages, de libérer des endorphines (tel un bouchon de champagne qui saute), et peuvent produire également un aspect «contenant», rassurant.

Il va sans dire que conceptualiser la pression dans une relation peut faire bonne impression, que ce soit pour s’en libérer ou pour en jouer!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Tout va bien E89: Comment mieux comprendre nos rêves

podcast astrologie

Recto-Verseau: Les prévisions de l'année 2023 pour tous les signes

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné