Femina Logo

Chronique sexe

Le sexting ou quand les mots décuplent le plaisir à deux

Sexting quand les mots decuplent le plaisir a deux PETITES LUXURES

«Le sexting peut aussi être pris dans une forme de soin à la relation, lorsque l’on remercie l’autre pour ce qui s’est passé et qui nous a enchanté.» - Romy Siegrist

© PETITES LUXURES

Pratique ludique à visée lubrique, sexter consiste à s’envoyer de manière consentie des messages et/ou photos à contenu sexuel et/ou érotique entre partenaires. Que ce soit pour (s’)exciter, pour favoriser une anticipation d’un moment câlin, ou pour rendre la distance et l’attente plus tenables en s’extrayant de son quotidien tout en s’immisçant dans celui de l’autre, le sexting peut avoir différents buts (mais il y aura certainement gaule à un moment ou un autre si l’une des personnes au moins a un pénis).

Concrètement, la forme et le fond sont modulables et adaptables: chaque personne a sa propre «patte» dans la rédaction de ce type de message, ce qui peut être assez exposant. Et si l’autre préfère des choses précises, et moi plutôt suggestives? Nos imaginaires vont-ils matcher eux aussi? Comme l’exemplifiait la série Sex Education dans sa saison 3 avec Viv et Eugene, parfois il y a une collusion entre les imaginaires érotiques, et trouver le ton qui fera la mélodie du bonheur sextuel entre deux personnes peut demander des ajustements. Pas évident non plus de se lancer lorsque cela fait longtemps que nous sommes avec une personne, et qu’une routine sans sexting est présente. Partir de sa zone de confort et de son propre désir est une première piste: dans le message, nous pouvons évoquer ce dont nous nous réjouissons, mettre en valeur des éléments que nous apprécions chez l’autre ou dans notre sexualité partagée.

Île érotique

Le sexting peut aussi être pris dans une forme de soin à la relation, lorsque l’on remercie l’autre pour ce qui s’est passé et qui nous a enchanté. «Merci pour cette belle soirée. Hmm, je repense à ce moment précis où ta main s’est glissée entre mes vêtements et ma peau et que nous étions au restaurant. Cela me fait encore des frissons partout…» Sans partir du concret, d’autres personnes préféreront se créer un monde imaginaire commun, une île érotique, où se retrouver pour passer du temps ensemble. Cela peut rester purement textuel: l’intensité de l’excitation ne dépendant clairement pas de sa réalisation concrète.

Alors, en plus ou à la place du sexe au temps T, pourquoi ne pas sexter?

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E83: Comment éviter que les écrans impactent notre humeur

Dans vos écouteurs

E82: Comment instaurer une bonne habitude?

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné