Femina Logo

L’association «Plan Belgique» a lancé une campagne pour sensibiliser aux mariages d’enfants, un fléau toujours d’actualité. En visionnant la vidéo, on apprend que chaque minute, 27 mineurs sont mariés de force dans le monde. Un chiffre inquiétant qui nous confronte à cette réalité parfois tabou.

L’innocence perdue

Cette vidéo met en lumière la sortie brutale de l’enfance lors d’un mariage forcé. Alors que cet âge devrait être celui de l’insouciance, ces enfants basculent très vite dans le monde des adultes, perdant ainsi l’innocence des débuts de la vie. L’association nous résume l’essentiel de ce spot:

«Comme dans un jeu, la petite enfile une robe de mariée trop grande pour elle, saute sur le lit et rit à perdre le souffle, comme seuls les enfants peuvent le faire. Peu à peu, le regard de Marie se fait plus grave. Quand elle quitte la chambre, elle ferme symboliquement la porte sur l'enfance de sa fille, qui ne rit plus. Soudain les mains qui retirent le voile de la petite ne sont plus les mains douces et rassurantes de sa maman, mais celles d'un homme, son mari, qui s'apprête à consommer les noces».

La proximité pour sensibiliser

C’est l’actrice Marie Gillain et sa fille de 11 ans qui apparaissent dans cette vidéo. Une mère et une fille qui jouent à merveille une scène forte en émotions. A la fin de la campagne, l’actrice lance ces quelques mots: «Ma fille n’a que 11 ans. Ceci est une fiction. Malheureusement, pour des millions de jeunes filles, ce cauchemar est une réalité». Si l’actrice a choisi de faire jouer sa propre fille dans cette vidéo, ce n’est pas par hasard. «Et si c’était vraiment votre fille?», voilà la question qu’elle a voulu poser afin de sensibiliser davantage le public au mariage d’enfants.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.