Femina Logo

écologie

3 chaînes anglaises chassent les paillettes de leurs gammes de Noël

3 chaines anglaises chassent les paillettes de leurs collections de noel

«Toutes les cartes, pétards de Noël, emballages et sachets cadeaux issus de notre marque seront à 100% dépourvus de paillettes», a annoncé la chaîne de magasins Waitrose sur Instagram, mi-octobre 2020.

© Sharon McCutcheon / Unsplash

Les paillettes, c'est joli; ça, on ne pourra pas le leur enlever. Par contre, elles sont aussi terriblement collantes et tenaces, s'infiltrent et se glissent partout! Il suffit de constater le résultat sur notre pauvre baignoire, après l'utilisation d'une bombe de bain pailletée... Malheureusement, l'effet est identique sur la nature: impossibles à éliminer, ces minuscules grains de plastique scintillants endommagent considérablement l'environnement.

Afin de minimiser les dégâts, les grands magasins britanniques Waitrose, Morrisons et John Lewis ont choisi de les bannir de leurs collections de Noël. Ainsi que le promettait Waitrose sur Instagram, mi-octobre 2020, les marques propres des trois chaînes concernées ne proposeront pas de cartes, d'emballages ou de papier-cadeau scintillants!

On pense également aux fameux Christmas crackers, ces traditionnels pétards de Noël que l'on fait crépiter en famille, à la fin du réveillon: souvent ornés de décorations exubérantes, ils resteront donc plus sobres cette année. Une belle initiative en faveur de la planète, histoire de sacrifier le bling au profit de quelques Noëls blancs!

Un danger pour la faune et la flore

L'idée peut paraître légèrement triste, mais croyez-nous, c'est pour la bonne cause: si les paillettes s'avèrent aussi nocives, c'est évidemment à cause de leur petite taille et de leur caractère non-recyclable: trop minuscules pour être retenues par les filtres des stations d'épuration, ces micro-plastiques se retrouvent alors dans les rivières, puis dans les océans, avant de s'incruster dans l'estomac d'animaux et d'humains, intégrant discrètement la chaîne alimentaire. Finissant dans les fonds marins, où les poissons dénichent leur nourriture, elles peuvent notamment être confondues avec du plancton.

On a déjà écrit au Père Noël pour qu'il imite ces trois magasins anglais! Espérons qu'il ne soit pas trop obnubilé par ses plans de distribution de cadeaux Covid-friendly pour ouvrir notre missive.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Ellen vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E47: Comment renouer avec nos passions

Dans vos écouteurs

E46: Comment renforcer notre système immunitare

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina