Femina Logo

news société

«The Voice»: une candidate vivement critiquée pour ses propos sur les attentats de Nice

Mennel 0

«Je suis née à Besançon, j’aime la France, j’aime mon pays. Je condamne bien évide­ment avec la plus grande fermeté le terro­risme.»

© Franck Castel/TV/Bureau233 TF1

UPDATE du 09/02/2018

Après que de nombreux internautes aient exigé l'exclusion de la jeune candidate, la chaîne TF1 a demandé «un temps de réflexion». Le 8 février 2018, Mennel Ibtissem aurait toutefois choisi de quitter d'elle-même l'émission «The Voice», décision qu'elle a pris le temps d'expliquer via une vidéo publiée sur son compte Facebook:

«Je vis très difficilement les tensions survenues ces derniers jours, qui masquent ma volonté de faire l'apologie de l'amour, de la paix et de la tolérance. Je n'ai jamais songé à blesser qui que ce soit, et la simple perspective que mes propos soient source de peine me heurte. J'ai donc pris aujourd'hui la décision de quitter cette aventure.»

Mennel Ibitssem n'avait pas encore chanté le refrain, que Zazie s'était déjà retournée, complètement éberluée. Lors du second prime des auditions à l'aveugle de «TheVoice», diffusé le 3 février 2018 sur la chaîne «TF1», la jeune candidate avait fait l'unanimité: les quatre membres du jury avaient «buzzé», et applaudissaient sa touchante performance. C'est Mika qui, finalement, a remporté les faveurs de l'artiste de 22 ans, laquelle s'est fait une joie de rejoindre l'équipe de son nouveau coach.

Au moment de choisir le célèbre titre «Hallelujah», Mennel avait décidé d'en traduire la seconde moitié en langue arabe, afin de faire honneur à ses origines syriennes. Sa voix claire et ses yeux azur semblaient la propulser directement vers la victoire... avant qu'une malheureuse polémique n'entâche ce beau début de parcours. Quelques heures après sa performance, sa boîte mail a été inondée de messages scandalisés. D'abord surprise, elle s'est rapidement rendue compte que certains de ses anciens tweets, datant du mois de juillet 2016, avaient refait surface, et outré les internautes.

Dans ces statuts, rédigés juste après les attentats terroristes qui avaient fait 86 morts, à Nice, Mennel aurait écrit:

«C’est bon c’est devenu une routine, un attentat par semaine et toujours pour rester fidèle, le terroriste prend avec lui ses papiers d’iden­tité». Dans un autre message, elle aurait ajouté «Les vrais terro­ristes, c'est notre gouvernement.»

Une YouTubeuse musulmane devient égérie «Cover Girl»

«Je prône un message de tolérance»

Depuis, c'est la déferlante: actuellement supprimées du réseau social, ces phrases ont placé Mennel au centre d'une bien délicate polémique. Sur le plateau de «Touche pas à mon poste», Benjamin Castaldi a même prédit une élmination immédiate de «The Voice», rappelant que la propagation de propos relatifs à la «propagande» est punie par la loi.

Accablée par cette vague de critiques, la chanteuse dit profondément regretter d'avoir jamais rédigé ces propos. Le 6 février 2018, elle s'est défendue sur les réseaux sociaux:

«Depuis hier, je lis beaucoup de choses qui sont sorties de leur contexte. On me prête des intentions qui ne sont pas les miennes et qui ne reflètent aucunement ma pensée. Je suis née à Besançon, j’aime la France, j’aime mon pays. Je condamne bien évide­mment avec la plus grande fermeté le terro­risme. C’était la raison de ma colère. Comment imaginer défendre l’indéfendable!»

Pour conclure, elle affirme vouloir prôner un «message d'amour et de tolérance», dont le choix de sa chanson, et le mariage de ses deux langues, sont la preuve.

Attentat de New York: Gigi Hadid réagit à un tweet islamophobe

Un choix vestimentaire controversé

En plus de ses anciens tweets, la tenue de scène choisie par l'artiste a également fait parler d'elle: Mennel s'est effectivement présentée au jury avec son turban, détail que n'ont pas manqué de relever certains internautes.

Cependant, la jeune femme reçoit également de nombreux messages de soutien. Toujours sur le plateau de «Touche pas à mon Poste», Cyril Hanouna a commencé par enrayer la critique, en affirmant vigoureusement qu'il accepterait n'importe qui sur l'émission, peu importe leur habillement et leur religion.

Tandis que le débat se poursuit, la jeune femme sera-t-elle autorisée à poursuivre son aventure «The Voice», malgré les demandes de représailles qui se multiplient sur la Toile? L'avenir nous le dira.

Témoignage: j'ai porté le voile pendant 10 ans

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.