Femina Logo

actu

Sur TikTok, la police du Valais fait de la prévention

Sur tiktok la police du valais fait de la prevention

Si TikTok est encore rarement privilégié par les forces de police en général pour communiquer en ligne, le cas du Valais n'est pas totalement inédit. Dès 2019, Rahel Egli représentait la police de Winterthour sur l'application alors en train de devenir tendance.

© Police Cantonale Valaisanne

Favoriser la communication avec les plus jeunes et, au passage, en profiter pour diffuser des messages de prévention. C’est le pari qu'a fait la police cantonale du Valais en débarquant sur le réseau social TikTok. Présente depuis février sur cette plateforme parmi les préférées des ados, elle fédère désormais plus de 4700 followers, motivée par l'idée de «garder ses valeurs tout en vivant avec son temps», comme elle le mentionnait dans un communiqué.

Si les publications sont pour l'instant assez peu nombreuses, elles s'avèrent plutôt conviviales et bien pensées. Après une vidéo d’inauguration ayant comptabilisé près de 97 000 vues, puis une autre au ton festif donnant rendez-vous au carnaval 2022 après l'annulation de l'édition de cette année, la police aborde un sujet beaucoup plus délicat: le harcèlement via internet, ou cyber-harcèlement, en particulier par le biais de photos dévoilant l'intimité de la victime.

@policevalais ♬ Hawaï police d'état - DJ Hits

L'amplification des réseaux

Dans son dernier post, paru le 12 mai 2021, elle scénarise ainsi une discussion entre une policière et son fils à la sortie de l'école. Celui-ci, venant de monter dans la voiture de sa maman, confie être troublé par les images de nudes volées d'une élève, qui circulent largement sur les réseaux et servent à lui nuire. L’occasion de rappeler, sans ton moralisateur, les bons réflexes à adopter dans ce genre de situation, notamment celui de ne jamais partager les fichiers reçus.

Mais si TikTok est encore rarement privilégié par les forces de police en général pour communiquer en ligne, le cas du Valais n'est pas totalement inédit. Dès 2019, Rahel Egli représentait la police de Winterthour sur l'application alors en train de devenir tendance. En quelques mois seulement, près de 80 000 internautes s'étaient mis à suivre ses vidéos dépeignant le quotidien des forces de l'ordre dans la ville du canton de Zurich.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Nicolas vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E59: Une ode à la sieste

Dans vos écouteurs

E58: Une discussion sur le désir sexuel

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné