Femina Logo

«Oh les filles, vous me faites une place entre vous deux?», «Qui est-ce qui fait l’homme?», «Tu es lesbienne? Quel gâchis!»: voici quelques-unes des phrases révoltantes que l’on trouve sur le Tumblr Lesbeton. Avec son système de pancartes, ce dernier s’est donné pour mission de sensibiliser la population quant au harcèlement de rue que subissent chaque jour les homosexuelles. On connaissait les remarques sexistes, les sifflements, les allusions vulgaires dont sont victimes les femmes, mais cela est encore bien pire pour celles qui tiennent la main ou embrassent leur compagne.

Pour le respect des droits humains

«Le Tumblr Lesbeton a décidé de montrer cette triste réalité au grand jour avec des photos de femmes lesbiennes victimes de harcèlement de rue, portant un panneau sur lequel sont inscrites les phrases qu’elles peuvent entendre quotidiennement», résume le site madmoizelle.com. La plateforme s’adresse à tout le monde: «Ces femmes ne se réduisent pas qu’à leur orientation sexuelle et ont le droit au respect comme toute autre personne», explique le site.

Vous êtes vous aussi victimes de harcèlement de rue et souhaitez contribuer au Tumblr? Rien de plus facile: il vous suffit d’envoyer une photo au webmaster du site. Pour plus d’informations, rendez-vous sur Lesbeton!

femme lesbienne paris lesbeton très bonne copine
1 / 6© Lesbeton
femme lesbienne avignon lesbeton homosexualité
2 / 6© Lesbeton
femme souriante cheveux bouclés lesbienne lesbeton vous me faites une place entre vous deux
3 / 6© Lesbeton
femme blonde lesbienne lesbeton tu es lesbienne quel gâchis panneau tumblr
4 / 6© Lesbeton
femme lesbienne lesbeton fille brune cheveux longs afficher rue amour homosexualité
5 / 6© Lesbeton
femme Strasbourg lesbienne est-ce que vous faites vraiment l'amour lesbeton
6 / 6© Lesbeton

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.