Femina Logo

news société

Les news qu’il ne fallait pas manquer cette semaine

Les blogueuses, reines de la mode

Leurs noms ne sont pas forcément connus du grand public, elles squattent pourtant les couvertures des magazines de mode. Chiara Ferragni en une du «Vogue» espagnol, Tavi Gevinson dans «L’Officiel», Betty Autier dans «Paulette». Trois blogueuses qui sont ultrasuivies sur le web et les réseaux sociaux, chouchoutées par les marques et présentes à toutes les fashion weeks. Les mannequins professionnels ont du mouron à se faire. Auparavant, seules les actrices, les chanteuses et, dans une moindre mesure, quelques sportives leur piquaient leur boulot, devenant égéries pour tel parfum ou telle marque de prêt-à-porter. Aujourd’hui, il va leur falloir faire avec cette nouvelle génération de businesswomen, à la fois stylistes, journalistes, photographes et webmasters. Elles ont la dent dure. Et elles sont nombreuses.

Abercrombie & Fitch: c’est la fin des abdos à gogo

Cachez ces abdominaux que je ne saurais voir. La célèbre marque de prêt-à-porter américaine Abercrombie & Fitch vient d’annoncer qu’elle renonçait aux hommes torse nu et muscles saillants (et un brin lisses) qui accueillaient régulièrement les clients dans les magasins. Avec leurs sourires éclatants et leurs pantalons de jogging taille basse, ils étaient l’une des marques de fabrique de la maison, aujourd’hui accusée de discrimination à l’embauche.

Catégorie poids plume

Les enfants chérissent ses Neocolor qui fleurent bon la nostalgie, les plus branchés sont fans de ses collections capsules autour du mythique 849. Gageons que les amoureux du bel objet d’écriture chavireront face à cette plume Caran d’Ache mariant guillochage et laquage. Entièrement Swiss made, comme d’habitude.

Plume Léman Caviar, 620 fr. www.carandache.com

La marque Femina et sa cote d’amour

Le magazine «Femina» séduit 311 000 personnes en Suisse romande et, avec son site femina.ch, 371 000. Ce sont les études REMP MACH Basic 2015-1 et Net-Metrix-Profile 2014-2 qui le certifient. Alors? Merci à nos enthousiastes lectrices, lecteurs et internautes de nous accorder leur confiance. Et l’envie redoublée de faire toujours mieux pour satisfaire leurs exigences.

Insondable Charlotte

Elle a un secret, Charlotte Rampling (rien à voir avec la princesse monégasque). Celui de toujours débarquer là où on ne l’attend pas, alors même qu’elle occupe le devant de la scène depuis cinquante ans. Actrice troublante, elle nous surprend sans cesse, que ce soit dans sa vie privée ou ses choix professionnels, oscillant entre films d’auteur et œuvres plus commerciales. Après une apparition remarquée dans la série «Dexter», la voici nageant en eau trouble dans «Broadchurch», phénomène de la télévision britannique. Excellente, comme à son habitude. Son prochain rôle? Membre du jury au Festival de Cannes.

Le chiffre de la semaine

40 ans… c’est l’âge de David Beckham, qui vient de fêter ce cap en grande pompe. pour l’occasion, il s’est lancé sur Instagram. avec déjà plus de 4 millions de fans. Normal!

Emoticônes: Instagram a un problème avec l’aubergine

Sur Instagram, il est désormais possible d’ajouter des hashtags devant ses émoticônes. Toutes, sauf une: l’aubergine. Censurée, la solanacée. Le motif? Eviter le partage de contenu à caractère sexuel. Il faut pourtant avoir l’esprit très mal tourné pour y voir autre chose qu’un légume inoffensif. Non?

Oreille rebelle

Emma Stone, Halle Berry, Keira Knightley… Elles ont toutes adopté le «ear cuff» (manchette d’oreille), à porter d’un seul côté. pour se donner un petit air rebelle sans en avoir l’air, ou pour pimper une robe de soirée en un rien de temps.

2 hommes torse nu entourant une jeune femme
1 / 6

Cachez ces abdominaux que je ne saurais voir.

© AFP Photo/Laurent Fievet
plume mariant guillochage et laquage
2 / 6

Plume Léman Caviar Caran d'Ache.

© DR
couverture magazine Femina
3 / 6

La marque Femina et sa cote d’amour.

© DR
Charlotte Rampling en costume gris
4 / 6

Charlotte Rampling a un secret, celui de toujours débarquer là où on ne l’attend pas.

© Fabrice Dall’Anese/Corbis Outline
dessin aubergine
5 / 6

Emoticônes: Instagram a un problème avec l’aubergine.

© DR
portrait Emma Stone
6 / 6

Emma Stone a adopté le «ear cuff».

© Ethan Miller/Getty Images

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.