Femina Logo

Astrologie

L'édito de Valérie Fournier: «Vade retro, Mercure»

Portrait Valérie Fournier Edito

«Depuis quelques années, l’astrologie prend beaucoup de place dans la vie des gens, des jeunes surtout, merci les réseaux sociaux.» - Valérie Fournier

© ELSA GUILLET

Si vous êtes un minimum connecté-e (à internet, donc, pas au cosmos, quoique), vous savez ce que l’expression «Mercure rétrograde» signifie. Soit non pas que Mercure ait des idées du siècle dernier comme Papy, mais que cette planète, maîtresse de la communication et de la mobilité, semble parfois pédaler à l’envers, vue de la Terre, perturbant les déplacements, l’informatique, etc. Vous le ressentez peut-être en ce moment, avec Mercure entré en rétrogradation le 29 décembre.

Depuis quelques années, l’astrologie prend beaucoup de place dans la vie des gens, des jeunes surtout, merci les réseaux sociaux. Cercles de femmes et rituels lunaires sont partout. Jouer du tambour sous la pleine Lune est peut-être un peu too much pour vous? Poser ses intentions à chaque nouvelle Lune, en revanche, ça ne mange pas de pain. Instagram propose des milliers de «guidances» pour optimiser son féminin sacré. Il est loin le temps de Les hommes viennent de Mars, les femmes viennent de Vénus, le best-seller de John Gray sorti il y a exactement trente ans, bien trop genré pour 2023.

On est toutes et tous un peu superstitieux-ses

Alors, Lune, Mercure et Vénus influencent-elles vraiment notre quotidien? La plupart des gens vous diront que non, mais liront quand même leur horoscope. Au cas où.

Tout le monde est superstitieux, à différents degrés. Aussi cartésienne qu’une Capricorne puisse l’être, je fais un vœu chaque fois que je vois une heure double (11:11, 13:13, 22:22), ce qui m’arrive environ douze fois par jour. Sans doute mon ascendant Cancer. Ou parce que je regarde trop souvent mon téléphone, selon un ami du signe Vierge, très rabat-joie. Avouez, vous vous reconnaissez, vous ou vos proches, dans le portrait caricaturé de chaque signe du zodiaque! C’est toute la dualité du sujet.

Quand on sonde notre lectorat sur ses thèmes préférés, l’astro pointe bonne dernière, alors que c’est la rubrique la plus cliquée sur notre site femina.ch.

Les sociologues connaissent ce biais de la désirabilité sociale, quand les réponses reflètent ce que l’on voudrait être plus que ce que l’on est. Comme les Français-ses quand on les interroge sur la fréquence de leurs rapports sexuels!

À propos, quelle température fera-t-il sous votre couette l’an prochain? Réponse dans notre dossier Horoscope: Que vous réserve l'année 2023? de ce premier numéro d’une année (dans le magazine et sur Femina.ch dès le 1er janvier 2023) qu’on vous souhaite palpitante et exempte de drama!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Valérie vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Tout va bien E89: Comment mieux comprendre nos rêves

podcast astrologie

Recto-Verseau: Les prévisions de l'année 2023 pour tous les signes

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné