Femina Logo

L’édito de Sonia Arnal: A usage unique

Arnal Sonia Edito 19 2

C’est comme ça que j’ai découvert que Dieter Meier, celui du groupe suisse Yello, vinifiait du malbec en Argentine (je vous le recommande, il est vraiment bien); enfin, parce que j’ai une petite marotte, j’adore repérer des objets absurdes, ça me met vraiment en joie.

© Ludovic Andral

Un tabouret. De bain. Pas un tabouret qu’on utiliserait aussi pour d’autres occasions, non. Celui-ci est réglable (de 35 à 53 cm environ) et il est de bain. Est-ce qu’on a quand même le droit de s’asseoir dessus si on le pose, au hasard, dans la cuisine, la notice ne le dit pas. Elle ne prévoit pour lui qu’un usage.

J’aime bien lire les dépliants publicitaires encartés dans les journaux. Déjà, parce qu’ils paient en partie les salaires des journalistes, alors je leur dois bien ça; ensuite, parce que j’y repère des bouteilles de vin que je teste après coup. C’est comme ça, par exemple, que j’ai découvert que Dieter Meier, celui du groupe suisse Yello, vinifiait du malbec en Argentine (je vous le recommande, il est vraiment bien); enfin, parce que j’ai une petite marotte, j’adore repérer des objets absurdes, ça me met vraiment en joie. Le plus souvent, ce sont des produits encombrants limités à un usage unique, comme mon tabouret. Parce qu’au fond, tu prends n’importe quel siège à piètement, tu le déplaces dans la pièce idoine et voilà, tu as ton tabouret de bain (ou de cuisine, de salon…).

Mais il y a des esprits malades qui vont au-delà du bon sens et des gens qui achètent. J’adore.

J’ai ainsi repéré, dans un catalogue qui vaut son poids en or, un four à poulet. Il permet de cuire, grâce à sa taille XXL, un poulet de 1,4 kg et dispose de 5 programmes de cuisson pré-définis, tout ça pour la modique somme de 299 fr. (en action, parce que sinon c’est 349 fr.). C’est une idée de génie de nous faire croire qu’un four tout court n’est pas assez bien pour la volaille. En plus, tu peux décliner le concept. La semaine suivante, il y aura en vente le four à poisson, puis à pizza, à gratins…

Des gadgets exceptionnels

J’ai beaucoup goûté aussi le cuiseur d’œuf (deux à la fois seulement, faut pas abuser non plus sur l’efficience, hein!) de haute qualité avec doseur d’eau intégré et signal sonore automatique en fin de cuisson. A se demander comment on pouvait bien se faire cuire un œuf avant ça.

De vraiment chouette aussi, il y a le wok pour gourmets, qui se présente un peu comme ces fours à raclette pour non-Valaisans, où chacun cuit sa portion individuelle, mais là ce sont des mini-woks dans lesquels chacun peut faire mijoter à sa guise sa mini-crevette et son mini-chou chinois.

Comme on jouerait à la dînette. Mais attention, qu’on ne vienne pas dire que c’est à usage unique! On peut aussi, dans les mini-trous où se posent les mini-woks, faire des mini-crêpes. Deux fonctions pour un seul four, c’est trop de bonheur. Bref, ces gadgets, achetez-les, sinon ça ne se vendra pas…

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Sonia vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E43: Comment recharger nos batteries d'ici Noël

Octobre rose

Episode spécial Octobre rose: Un message de soutien aux patientes et à leurs proches

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina