Femina Logo

Anniversaire

L'édito de Géraldine Savary: «60 ans dans la vie des femmes de Suisse romande»

Géraldine Savary rédactrice en chef Femina éditorial

«Oui, Femina a soixante ans, et depuis soixante ans partage la vie des femmes de Suisse romande. Il a accompagné les changements de société, traduit les questions que les hommes et les femmes se posaient en matière de liberté, de travail, d’éducation, d’identité.» - Géraldine Savary

© ANOUSH ABRAR

Le 25 septembre 1962, Femina paraissait pour la première fois. On y parlait cuisine, déco, mode, tricot. On y trouvait des conseils de lecture ou de cinéma. Des femmes affichaient des courbes et des sourires. On y croisait la reine Beatrix toute jeune, la romancière Christiane Rochefort. On découvrait l’intérieur du manoir du Lohn, où la Confédération logeait «les chefs d’État, les empereurs et les rois». Femina lançait des débats: «Les teenagers sont-elles des monstres?» et «Mangez-vous à la cuisine?» parce que «tout le monde n’a pas une salle à manger ou tout le monde n’a pas le temps d’y manger».

Oui, Femina a soixante ans, et depuis soixante ans partage la vie des femmes de Suisse romande. Il a accompagné les changements de société, traduit les questions que les hommes et les femmes se posaient en matière de liberté, de travail, d’éducation, d’identité. Il a raconté les trajectoires individuelles et publiques. La mode témoigne des transformations sociales, les recettes de cuisine aussi (si, si). En nous replongeant dans le premier numéro, on s’aperçoit que certes le monde change, mais pas tant que ça. Il y a soixante ans, on s’intéressait à la nature et à notre environnement, aujourd’hui, dans ce numéro, on plaide pour que surgissent sur nos balcons et nos trottoirs fruits, fleurs et plantes.

Il y a soixante ans, des guerres sacrifiaient des familles, aujourd’hui nous accueillons des réfugiées ukrainiennes, comme Inna Geletiuk, la Madame Femina d’Ukraine, en exil à Tolochenaz.

Un grand casting

Parcourir Femina sur toutes ces années équivaut à débusquer, comme le Petit Poucet, les cailloux blancs qui nous ramènent vers nous-mêmes. Nos grands-mères, nos mères tournaient les pages chaque dimanche, nos filles le lisent aussi, sur leurs téléphones.

Nous souhaitons fêter cet anniversaire en vous donnant la parole, chère lectrice, cher lecteur. Nous avons besoin de vos témoignages, que vous nous disiez ce que vous pensez de Femina, les souvenirs que ce magazine, distribué avec Le Matin Dimanche, évoque pour vous. Nous lançons donc un grand casting qui vous est destiné. Histoire de se rencontrer pour de vrai, histoire de vous entendre, de vous donner la parole, de mettre des visages sur la fidélité que vous nous témoignez depuis tant d’années.

Devenez les ambassadrices et les ambassadeurs de notre prochaine campagne de communication pour les 60 ans de Femina! Inscriptions au casting

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E78: Comment prévenir le cancer de la peau

Dans vos écouteurs

E77: Comment mieux vivre nos émotions au quotidien

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné