Femina Logo

Colistière de choc

Kamala Harris parviendra-t-elle à faire tomber Trump?

Kamala Harris parviendra-t-elle à faire tomber Trump?

Kamala Harris, 55 ans, a été choisie comme colistière par Joe Biden, 77 ans. «J'ai hâte de travailler avec elles toutes pour reconstruire le pays», a-t-il déclaré.

© Getty Images

Mercredi 12 août 2020, Joe Biden a présenté officiellement sa colistière dans la course à la Maison Blanche. «J’avais le choix, mais je n’ai aucun doute d’avoir choisi la bonne personne» a commenté le candidat démocrate. S’il est élu le 3 novembre prochain, Kamala Harris deviendrait alors la première femme vice-présidente des États-Unis.

«J’ai besoin à mes côtés d’une personne intelligente, forte et prête à diriger. Kamala est cette personne.»

Joe Biden

candidat démocrate

Âgée de 55 ans, Kamala Harris a grandi à San Francisco. Fille d’un immigré jamaïcain et d’une mère indienne, elle met souvent en avant le rôle primordial joué par sa mère, Shyamala. À 25 ans, cette dernière a quitté le sud de l’Inde pour étudier à Berkeley, où elle décrochera un poste de chercheuse en cancérologie. Les parents de Kamala divorcent lorsque celle-ci a 7 ans: c’est Shyamala qui élèvera seule ses deux filles (Maya, la cadette, a conseillé Hillary Clinton lors de sa campagne).

Une sénatrice qui marque les esprits

En 2016, Kamala Harris devient sénatrice. Elle est la première Indo-Américaine à briguer un tel poste. Alors que Trump la décrit comme «la plus méchante, la plus horrible, la plus méprisante de tout le Sénat américain», elle se distingue par son acharnement. En 2017, elle soumet le ministre de la Justice Jeff Sessions à une rafale de questions. Paniqué, ce dernier s’exclamera: «On ne peut pas me bousculer ainsi, cela me rend nerveux!». Un an plus tard, elle continue sur sa lancée avec Brett Kavanaugh, juge nommé par Trump à la Cour suprême et accusé d’agressions sexuelles par deux femmes.

Le choix de Joe Biden a pu surprendre, étant donné que la sénatrice et le candidat n’ont pas toujours été sur la même longueur d’onde durant la primaire démocrate. Kamala Harris n’avait pas hésité à attaquer le politicien sur ses positions face à la ségrégation. Et depuis la mort de George Floyd, la pression s’était grandement accrue pour qu’une femme de couleur soit choisie comme colistière. «Contrairement à l’homme occupant actuellement le poste qu’il convoite, Joe Biden n’a pas peur des femmes fortes», résume le Los Angeles Times.

Le duo parviendra-t-il à chasser l’actuel locataire de la Maison Blanche? Tout peut très vite basculer, mais selon Le Temps, «le nouveau tandem part avec un avantage: Joe Biden devance Donald Trump d’une marge confortable dans la moyenne des sondages nationaux mais aussi dans plusieurs Etats-clés.»

«C’est une bonne journée pour notre pays, Kamala Harris est plus que prête pour le poste.»

Barack Obama

44e président des États-Unis

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Muriel vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E41: Les pouvoirs de l'écriture et comment se lancer

Dans vos écouteurs

E40: Comprendre et pratiquer l'autohypnose

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina