Femina Logo

actu

L'édito de Géraldine Savary: «Femmes, pommes, discordes»

Geraldine savary edito

«A la veille du 14 juin, je trouve passionnant que la place des femmes dans la société et dans le monde fasse débat – y compris parmi les principales concernées – que nous nous interrogions sur nous-mêmes, nos victoires, nos renoncements; mais aussi sur les obstacles que nous avons traversés; sur les pommes de discorde, enfin, comme si Eve avait pris une option sur toute la récolte.»

© Anoush Abrar

Il y a quelques mois, je participais à l’excellente émission Infrarouge. Nous avions à évoquer les 50 ans du droit de vote des femmes et aussi la manière dont le monde était en train de changer. A un moment donné, le brillant animateur Alexis Favre, balayant la table de ses invitées d’un geste canaille, nous provoque avec quelque chose du style: «Mesdames, c’est un peu fatigant tout ça. Non seulement vous vous mettez à parler, mais en plus vous n’êtes pas d’accord.»

Il a raison, le bougre. Si les manifestations du lundi 14 juin se joueront sous la bannière du rejet de l’élévation de l’âge de la retraite des femmes, les désaccords au sein des mouvements féministes foisonnent. Faut-il ou non interdire les signes religieux? Faut-il considérer la prostitution comme un secteur économique comme un autre? Doit-on défendre l’autorité parentale conjointe et le congé paternité? Les femmes possèdent-elles des qualités propres à leur genre, tirant leur force du pouvoir de procréer, ou doit-on considérer les êtres humains en fonction de leur capacité à transformer la société, indépendamment de leur sexe?

Et comment agir? Au Parlement, dans la rue? Dans la légalité ou dans les nuits de nos villes, à engager les murs? Dans des associations qui excluent les hommes? Au niveau mondial, en remettant au centre des discussions et des mobilisations la question des races et de la colonisation?

Les pommes de discorde

A la veille du 14 juin, je trouve passionnant que la place des femmes dans la société et dans le monde fasse débat – y compris parmi les principales concernées — que nous nous interrogions sur nous-mêmes, nos victoires, nos renoncements; mais aussi sur les obstacles que nous avons traversés; sur les pommes de discorde, enfin, comme si Eve avait pris une option sur toute la récolte. De la conseillère aux Etats valaisanne Marianne Maret, qui revendique avec raison son choix d’avoir passé une partie de sa vie à s’occuper de ses enfants, aux jeunes activistes dont vous découvrirez dans un reportage inédit de notre journaliste Kalina Anguelova la vie militante et les aspirations, toutes les étoiles ont leur place dans la voix lactée.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E59: Une ode à la sieste

Dans vos écouteurs

E58: Une discussion sur le désir sexuel

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné