Femina Logo

news société

Festival de Cannes 2018: les femmes à l'honneur

Festival de Cannes 2018: les femmes à l'honneur

La talentueuse actrice Scarlett Johansson arpente le tapis rouge de Cannes depuis de nombreuses années.

© AFP Photos / Justin Tallis

De nouveaux jurys majoritairement féminins pour l'édition de Cannes 2018

Présidé par l'acteur hollywoodien Benicio del Toro («Sicario»), le jury d'Un Certain Regard, considéré comme la deuxième compétition de la sélection officielle, est composé de trois femmes et deux hommes.

Parmi eux, l'actrice française Virginie Ledoyen, la réalisatrice palestinienne Annemarie Jacir et le réalisateur russe Kantemir Balagov, découvert l'an dernier avec son premier film «Tesnota, une vie à l'étroit».

Ils remettront leurs récompenses le 18 mai 2018, veille de clôture du Festival, et choisiront parmi les 18 films présentés dans cette section.

Cannes 2018: 10 costumes féminins qui ont électrisé la Croisette

L'an dernier, avait été primé «Un homme intègre» de l'Iranien Mohammad Rasoulof.

Le jury de la Caméra d'or, qui récompense chaque année le meilleur premier film toutes sections confondues, compte pour sa part quatre femmes et trois hommes, dont la présidente, la réalisatrice suisse Ursula Meier, le tandem de réalisateurs français, Arnaud et Jean-Marie Larrieu, et la critique française Iris Brey.

Quelque 19 films sont en lice pour prendre la suite de «Jeune femme» de Leonor Seraille, lauréat 2017 de la Caméra d'or. Le prix 2018 sera remis le 19 mai 2018, le même jour que l'annonce de la Palme d'or.

«Ce sera une montée dédiée aux femmes du cinéma, une centaine d'entre elles seront présentes», a précisé le sélectionneur du Festival lors d'une conférence de presse, sans donner aucun nom des actrices ou réalisatrices qui y participeront.

Thierry Frémaux a été longuement interrogé sur la place accordée aux femmes dans cette édition cannoise, en cette ère #MeToo déclenchée par les accusations de viols et de harcèlement sexuel contre le producteur hollywoodien Harvey Weinstein.

L'occasion pour lui de réfuter l'idée que Cate Blanchett ait été choisie comme présidente de jury uniquement parce qu'elle serait une femme: «Elle est d'abord présidente parce que c'est une grande actrice», a-t-il insisté, en citant les deux premières femmes présidentes du jury cannois, Olivia de Havilland et Sofia Loren.

Quant à la présence de seulement trois femmes parmi les 21 réalisateurs en compétition, alors qu'elles sont cinq sur neuf dans le jury, Thierry Frémaux a indiqué que «s'il était pour la discrimination positive comme citoyen, dans la société», il ne pouvait le faire dans la sélection.

Rappelant que le festival de Cannes a eu des sélections sans femmes, il a souligné qu'à Cannes, à travers toutes les sections en compétition, il y a 23 à 25% de réalisatrices, contre 7% dans l'industrie du cinéma en général.

Quelle place pour les femmes réalisatrices à Hollywood?

Par ailleurs interrogé sur l'Iranien Jafar Panahi et le Russe Kirill Serebrennikov, deux réalisateurs en lice pour la Palme d'or mais interdits de voyage par leurs pays, le délégué général du festival a été clair: «Je ne suis pas très optimiste (sur leur présence à Cannes, ndlr), pourtant l'ironie veut que ces deux films-là ne sont pas des films politiques, ce sont des films d'artistes».

Autre cinéaste de renom dans l'actualité, le Danois Lars von Trier, de retour dans la sélection officielle, hors compétition, après ses propos polémiques sur sa «sympathie» pour le nazisme en 2011: il s'était permis «une série de plaisanteries, mais celles-ci ne font en aucun cas de lui un antisémite ou un nazi», a insisté Thierry Frémaux, pour justifier ce retour.

Enfin, sur le thème des selfies, interdits cette année sur le tapis rouge, il a estimé «grotesque» l'importance accordée à cette histoire: «On ne vient pas à Cannes pour se voir, mais pour voir», a-t-il asséné, soulignant qu'à Berlin, Venise, ou aux Oscars, le public n'a pas accès au tapis rouge.

Parmi les grands événements mondains internationaux, ce gala de bienfaisance «Cinéma contre sida» réunit chaque année pendant le Festival de Cannes un millier de convives dont de nombreuses personnalités internationales à l'Eden Roc, le palace du Cap d'Antibes.

Au profit de la recherche contre le sida et de l'aide aux malades dans le monde, l'amfAR, créée par Liz Taylor, a collecté l'an dernier plus de 18 millions d'euros, le temps des trois heures du dîner et d'une vente aux enchères de lots d'exception.

Cette année, Aishwarya Rai, Vanessa Redgrave, Donatella Versace et Michelle Yeoh compteront aussi parmi les 25 présidentes d'honneur de la prochaine édition. Sting et Shaggy assureront la partie musicale de ce gala de bienfaisance dédié aux femmes. L'amfAR n'a pas souhaité préciser les raisons de ce choix.

Cannes 2017: retour sur les plus beaux looks du week-end

Le producteur Harvey Weinstein, accusé depuis l'automne d'avoir agressé, harcelé ou violé quelque 100 femmes dont des vedettes de cinéma, a sponsorisé ce gala pendant plusieurs années.

L'an dernier, la table de dix couverts était facturée de 117.000 à 466.000 euros selon le statut choisi : bienfaiteur ou grand philanthrope. Le rond de serviette individuel avait été fixé à 10.500 euros. David Beckham avait mis aux enchères un match de football contre lui et ses amis réunis en équipe sur la pelouse du Parc des Princes, adjugé 350.000 euros.

Depuis 1993, le gala de l'amfAR organisé en marge du Festival de Cannes a permis de récolter près de 176 millions d'euros (210 millions de dollars).

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview de Noël avec Juliane et Ellen

Vous entendez nos voix au début de chaque épisode, lorsque nous vous racontons ces petites anecdotes (véridiques) de notre quotidien. Ainsi, au moment de boucler la première saison de Tout va bien, on s'est dit qu'il était temps qu'on se présente pour de vrai, qu'on vous parle de nos goûts, de nos personnalités et de nos expériences. Pour vous remercier d'être de plus en plus nombreux à nous écouter chaque semaine!

Dans vos écouteurs

E20: Gérer les tensions familiales pour une vie plus apaisée

Rendre visite à ses beaux-parents, présenter son nouveau conjoint à ses enfants, survivre à un interminable dîner familial, relancer une communication essoufflée... que de petits challenges que nous présente la vie, lorsque les tribus se réunissent. Afin de prendre un pas de recul sur ces situations et les gérer au mieux, un psychologue nous donne des clés de compréhension et des solutions. Parce qu'au fond, on l'adore, notre famille!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina