news people

    Festival de Cannes 2017: les moments forts de la soirée de clôture

    Le 28 mai 2017 s'est achevé le 70ème Festival de Cannes, sur une sobre et élégante cérémonie de clôture, une remise des prix pleine d'émotion, les paroles mémorables de Monica Bellucci et, comme de coutume, le crépitement des flashs autour du somptueux tapis rouge. 

    Publié le 
    29 Mai 2017
     par 
    Ellen De Meester / RelaxNews

    Le tapis rouge s'est déplié sur les marches du Palais pour la dernière fois de l'année: le 28 mai 2017 a pris fin le 70ème Festival de Cannes. C'est le moment tant attendu, celui de la remise des prix. En attendant le verdict, Uma Thurman prend un dernier bain de «flashs», sublime dans une robe dorée, Jessica Chastain exprime son impatience de retourner tourner dans un film, Juliette Binoche prend la pose tandis que les photographes hurlent son nom et Will Smith savoure les derniers moments sur le red carpet. Après douze jours de bling-bling et de projections cinématographiques, il est l'heure de dire au revoir à la Croisette...

    Monica Bellucci, en sulfureuse maîtresse de cérémonie, a tenu un discours de clôture à nouveau imprégné de métaphores concernant le passage du temps et de la féminité:

    «Quand une femme prépare un coup, le diable s'assied à son bureau et prend des notes», a-t-elle déclaré avec malice.

    Des rires secouent l'audience. 

     

     

    Diane Kruger et Joaquin Phoenix, grands gagnants de la soirée

    Alors qu'elle pose devant l'habituelle flopée de photographes, son prix d'interprétation féminine entre les mains, Diane Kruger semble submergée par l'émotion qu'elle tente de cacher derrière une moue élégante. Aussi plante-t-elle un féroce baiser sur la joue du réalisateur allemand, Faith Akin, lequel semble très fier de son actrice principale et étoile de son film «Into the Fade». Dans son discours de remerciements, elle a tenu à rendre hommage aux victimes du terrorisme, sujet du film récompensé, en leur assurant qu'ils ne sont pas oubliés. 

    Joaquin Phoenix, quant à lui, paraît avoir beaucoup de mal à y croire, lorsqu'il rejoint la scène afin d'accepter le prix de l'interprétation masculine, pour sa prestation dans «You were never really here» de Lynne Ramsay. Chaussé de Converses, en toute décontraction, il s'est excusé avec humour, soulignant l'aspect inattendu de cette victoire. 

     

     

    Un prix spécial pour Nicole Kidman

    La remise se poursuit. Sandrine Kiberlain remet le Caméra d'Or du meilleur premier film à «Jeune Femme», de Léonor Serraille, avec l’actrice Laetitia Dosch, tandis que le réalisateur suédois Ruben Östlund, vainqueur de la Palme d'Or pour le film «The Square» a laissé tonitruer sa joie: d'une voix forte et le visage illuminé d'un immense sourire, il s'est même permis d'envoyer quelques baisers au Jury

    Absente de la cérémonie, Sofia Coppola, lauréate du prix de la meilleure mise en scène pour sa reprise des «Proies» avec Kirsten Dunst, a chaleureusement remercié sa famille, via un petit mot rédigé à l'avance et lu par un membre du Jury:

    «Merci à mon père qui m'a appris à écrire et qui m'a partagé son amour du cinéma, et à ma mère qui m'a encouragée à être une artiste».

    Et pour finir, à l'occasion du 70ème anniversaire du Festival de Cannes, un prix tout particulier a été attribué à l'actrice Nicole Kidman, qui présentait cette année trois films et une série. Dans une vidéo, elle a tenu à remercier le Festival d'avoir «honoré» son travail. 

    Avec quelques salutations de la main, tout ce beau monde a ensuite foulé pour la dernière fois ce légendaire tapis rouge, avant de s'engouffrer dans les voitures de luxe pour quitter la Croisette. A l'année prochaine, magie et paillettes! 


    A lire aussi: 
    Cannes 2017: une «mise à mort» qui divise avec Nicole Kidman 
    Cannes 2017: retour sur les dix plus beaux looks du week-end
    Cannes 2017: Poésie et paillettes sur la Croisette

    A lire également
    Le monde retient son souffle: le surnommé «Baby Sussex» devrait voir le jour à tout moment!
    O
    hilaria baldwin rues new york
    Sur Instagram, la femme d’Alec Baldwin a publié un touchant message.
    O
    Issue de la dynastie Gandhi, elle est l’arme secrète du Congrès pour déloger l’actuel premier ministre indien.
    O
    Voyage
    Vous aspirez davantage à des vacances plus green, sans (trop) de traînées de kérosène pour y arriver? Cette sélection de lieux est faite pour v(n)ous.
    O
    Cuisine
    «Est-ce que cette branche de céleri m'apporte de la joie..?»
    O
    Cuisine
    Dans les Grisons, une ferme salmonicole durable offre un poisson de qualité qui se retrouve sur la table des restaurants.
    O