Femina Logo

Agée de 63 ans, Chrissie Hynde, chanteuse et guitariste de renommée internationale, fondatrice du groupe «Pretenders», revient sur la scène médiatique. Pour le désarroi de ses plus grands fans, ce n’est pas pour reprendre sa guitare et nous entamer un morceau de rock flamboyant tel qu’on les lui connaît. Non, Chrissie Hynde est de retour pour faire la promo actuelle de sa biographie « Reckless: The Life of a Pretender».

Une déclaration choc

Lors d’une interview donnée au «Sunday Times», elle se confie sur un abus sexuel subi à l’âge de 21 ans et tient des propos assez troublants. «Techniquement parlant (...) j'en assume l'entière responsabilité» déclare-t-elle avant de renchérir avec l’explication suivante: «si je me balade en sous-vêtements et que je suis ivre, qui d'autre faut-il blâmer?». A cela, elle ajoute «si je me balade seule, habillée décemment et qu'un homme m'agresse, alors, ce sera de sa faute à lui» mettant cette affirmation sous le chapeau du bon sens. «Vous savez, si vous ne voulez pas tenter un violeur, ne portez pas de talons hauts qui vous empêcheraient de fuir» conclue-t-elle.

Des préjugés toujours d’actualité

Cette déclaration à l’allure misogyne est un exemple concret de l’omniprésence des clichés sur le viol. En effet, si une femme porte une mini-jupe, il ne faut pas s’étonner qu’elle se fasse violer. De la même manière, si elle chausse des talons hauts, c’est qu’elle l’a bien cherché. Mais les femmes ne sont pas les seules à pâtir de tels préjugés. L’image des hommes est aussi mise à mal, laissant penser qu’il suffit d’un zeste de provocation pour que leur libido déborde. Une telle conception du viol ne fait donc de bien à personne et même si la société a déjà beaucoup évolué à ce sujet, les propos de Chrissie Hynde nous montrent que le combat doit continuer.

Des intentions cachées

Que faut-il penser des paroles de la musicienne? S’agit-il d’un simple coup marketing à l’aube de sa promo? De son goût pour la provocation toujours tenace malgré les années qui passent? Ou encore du deuil d’un abus sexuel pas dépassé? Difficile de savoir. Dans tous les cas, même si Chrissie ressent le besoin de tirer quelques responsabilités de ce tragique évènement passé, responsable ne veut pas dire pour autant coupable. A la rédac’, on tient à rappeler à toutes les personnes ayant subi des abus sexuels qu’elles sont bel et bien des victimes.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Dans vos écouteurs

E14: Comment chasser la déprime saisonnière

Quand le soleil décide de se coucher à l'heure du goûter, il est parfois difficile de ne pas se sentir épuisé, démoralisé, démotivé... Afin de nous aider à lutter contre les effets du manque de lumière, une psychologue et coach détaille une véritable stratégie anti-blues, en s'inspirant des pays scandinaves. Comme un petit shot de vitamine D.

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.