Femina Logo

actu

Carole, l'ombre de Ghosn

Photo Getty Images femme femina carole ghosn

L’épreuve l’a fait mûrir et gagner en sagesse, confie-t-elle à «Elle». «Je regarde la vie d’une autre façon. Je pense être devenue une meilleure personne, je me préfère aujourd’hui.»

© Getty

C’est qui?

Elle était discrète, Carole Ghosn. Mais ça, c’était avant le déchaînement médiatique et judiciaire autour de son Carlos de mari, ex-patron du groupe automobile Renault-Nissan, qui s’est glissé dans une boîte pour fuir la justice nippone (on la fait courte). Dorénavant, tout le monde a déjà aperçu son visage, entendu sa voix qui, à chaque fois, soutient mordicus son mari, qu’elle estime victime d’un vaste complot politico-industriel. Et la justice japonaise rêve désormais de lui passer des menottes aux poignets. Pasionaria lancée à corps perdu dans la défense de son mari, ou complice machiavélique de son évasion?

Pourquoi on en parle?

Derrière chaque grand homme se cache une grande femme. Et dans le cas d’espèce, on en sait peu. Tout au plus qu’ils se rencontrent, à New York, alors qu’ils sont encore mariés. Un coup de foudre, selon l’entourage. Madame est une business-woman avertie, issue d’une bonne famille libanaise, avec trois enfants. Lui en a déjà quatre. En 2016, c’est le mariage, à Versailles. Une fête mégalo dont les photos feront grincer quelques dents. Elle, sourit encore quelques années aux photographes, avant le drame, qui la propulse avocate/porte-parole de son mari. Le brushing reste impeccable, mais le sourire a fichu le camp.

Qu’est-ce que les autres en disent?

On la dit «battante, très amoureuse de son mari, intelligente». Opération de com ou pas, ses amies sont elles aussi depuis sorties du bois pour la soutenir. Pour raconter ses nuits blanches, son soutien indéfectible, ses appels publics à l’aide, à Emmanuel Macron ou Donald Trump. «Je crois que s’ils ne lui avaient pas interdit de la voir, Carlos n’aurait pas quitté le Japon», ose carrément lâcher une amie du couple dans «Elle». Depuis qu’ils se sont retrouvés, attendant la suite de cette saga dans leur villa libanaise hautement gardée, elle s’est refaite discrète. Et le sourire est réapparu.

Ce qu’elle dit

L’épreuve l’a fait mûrir et gagner en sagesse, confie-t-elle à «Elle».

«Je regarde la vie d’une autre façon. Je pense être devenue une meilleure personne, je me préfère aujourd’hui.»

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Julien vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E41: Les pouvoirs de l'écriture et comment se lancer

Dans vos écouteurs

E40: Comprendre et pratiquer l'autohypnose

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina