Femina Logo

A voir l’engouement de la «Buddymoon» se répandre chez les jeunes mariées, la lune de miel classique semble se prendre un bon coup de vieux… Et oui, il va falloir dire au revoir aux selfies en duo devant un palmier ou une eau turquoise, car de plus en plus de couples célèbrent leur union avec leurs amis proches. 12% des Américains rapporteraient avoir participé à une «Buddymoon» (ou voyage de noces entre copains) ces cinq dernières années.

Où partir en «Buddymoon»?

Si vous pensez succomber à cette nouvelle tendance «jamais sans mes potes», il est tout de même déconseillé d’imaginer opter pour des destinations typiques et romantiques tels que les Maldives. Ainsi, pour une «Buddymoon» réussie, exit vos propres fantasmes, misez sur des spots ensoleillés (Las Vegas, le Mexique, Ibiza, l'Italie, etc.) ou des lieux de partages. Par exemple, ceux où vous pourrez surfer ou faire de la rando en bande.

Ensemble, c’est tout

Alors, qu’est-ce qui pousse les nouveaux mariés à organiser des voyages de noces façon «sorties d’école»? Selon W. Bradford Wilcox, sociologue et directeur du National Marriage Project, interviewé sur le site du «New York Times», proposer à ses bons copains de partir ensemble est une «occasion exceptionnelle». En effet, évolution des modes de vies oblige, la plupart des jeunes couples vivent depuis longtemps sous le même toit, donc forcément, partir en lune de miel n’est plus si intime qu’autrefois.

Bon, on ne veut pas faire «vieille Suisse», mais la lune de miel en tête à tête, elle nous fait toujours rêver. Pas vous?


A lire aussi:
Elle s'éclate seule en lune de miel
20 destinations de rêve pour sa lune de miel
Voyage: où partir en 2017?

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.