Femina Logo

news société

Argent: investir dans la forme et la santé

Argent: investir dans la forme et la santé
© Getty Images

Un mood porteur

Les grandes tendances ascendantes du moment peuvent donner de jolies idées pour investir. Parmi celles-ci, difficile de passer à côté de l’univers du fitness. Depuis plusieurs années, le secteur de la forme et de la santé n’a en effet jamais aussi bien porté son nom. Entre 1994 et 2012, en France, son chiffre d’affaires a été multiplié par dix. Une quasi-verticalité de la croissance qui s’explique par une préoccupation de plus en plus marquée pour le corps. On chouchoute sa silhouette, on entretient son métabolisme, on scrute la volatilité des calories à la fois pour des raisons esthétiques et philosophiques.

Car prendre soin de son corps, c’est également favoriser le bien-être dans sa tête. Tout un programme! Et qui visiblement séduit un nombre grandissant de terriens, Amérique du Nord et Europe en tête – bien que l’Extrême-Orient et surtout l’Inde, avec son milliard de consommateurs potentiels, soient en train de booster le développement de cette industrie.

La marque Reebok a d’ailleurs récemment décidé d'abandonner les sports collectifs pour se concentrer exclusivement sur le fitness et le running. Résultat? Ce brand naviguant autrefois dans le flou s’est vite imposé comme le moteur du groupe Adidas auquel il appartient. Et affiche désormais neuf trimestres consécutifs de croissance insolente.

Le miracle 3.0

Si les domaines de l’habillement, des appareils de fitness, des clubs de sport et des divers accessoires vont si bien, c’est aussi grâce à internet, au mobile et à l’essor des montres connectées. Les derniers progrès technologiques aspirent tout ce secteur vers le haut.

Les applis dédiées à la forme sont ainsi davantage téléchargées que les autres types de programmes, selon une étude menée par Flurry Analytics en 2014. La preuve? L’appli d’Under Armour a gagné 10 millions d’utilisateurs entre février et avril 2015… Facebook, sentant le filon, a même racheté l’app fitness Moves l’année dernière. Quant à Google, il a lancé son coach virtuel sportif et santé Google Fit en 2014. On comprend leurs motivations: aujourd’hui, un jeune sur trois partage des contenus à l’aide de tels services, à en croire une enquête de Yahoo. Un esprit sain dans un corps sain, voilà le trend contemporain, pour les internautes comme pour les investisseurs.

Comment se lancer?

Comprendre, choisir, investir… La célèbre banque en ligne Swissquote a créé l’outil Themes Trading, qui démocratise et facilite l’accès au monde de la finance. Elle propose ainsi des titres axés sur la tendance du fitness, ne sélectionnant que les plus prometteurs, et affiche une analyse claire sur les risques et les rendements. Le client peut, à sa guise, panacher des actions dans des brands très impliqués tels que Nike, Adidas, Footlocker ou encore Under Armour. En toute simplicité.

Les chiffres clés

70 millions Le nombre de personnes qui utilisent les deux applis forme créées par Nike, Nike + Running et Nike + Training Club. Un succès par ailleurs visible sur les réseaux sociaux, dont Instagram, où les utilisateurs adorent feuilletonner leurs entraînements.

27 milliards C’est, en francs, le chiffre d’affaires généré chaque année en Europe par le secteur de la remise en forme.

700 000 Tel est le nombre de Suisses qui étaient inscrits en 2013 dans un club de fitness, selon une vaste étude menée par Planet Fitness Management. Ils seraient désormais 100 000 de plus en 2015, au vu des dernières statistiques nationales.

1 sur 2 Une personne sur deux, donc, aurait fait du fitness au moins une fois en 2012, selon un sondage Toluna/Sport.fr pour Healthcity.

En partenariat avec

Sylvaine vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.