Femina Logo

Naturelle chez les mammifères, elle est même constitutionnalisée au travail en Chine. Pourquoi ne pas profiter de la période estivale pour s'y mettre, alors que chaleur et détente incitent à l'assoupissement du début d'après-midi? Zoom sur tous les bienfaits de cette pause salvatrice.

Un cœur en meilleure forme

Baisse de la pression sanguine, récupération du système cardiovasculaire, la sieste est bénéfique pour le cœur. La libération de deux hormones, adrénaline et noradrénaline, qui participent au réveil, stimulent le rythme cardiaque. Une étude scientifique grecque de 2007 a montré qu'à condition d'être régulière (trois fois par semaine), une sieste de 30 minutes diminuait le risque de mourir d'une défaillance cardiaque de plus de 30%. A pratiquer cet été pour doper ses performances sportives.

Créativité et bonnes idées stimulées

En améliorant l'attention, la mémoire et la vigilance, la sieste libère la créativité et favorise la résolution de problèmes ou situations épineuses. Rendue quasi obligatoire au Japon, les entreprises françaises s'aperçoivent aujourd'hui de ses bienfaits. Des salariés qui se sont reposés en début d'après-midi sont plus performants et bouillonnent de bonnes idées. Un repos estival idéal pour recharger ses batteries et payant pour le retour au travail.

Récupérer du manque de sommeil

Insomnies chroniques, somnolence, la dette de sommeil est aujourd'hui croissante. Rien de tel qu'une sieste flash quotidienne cet été pour récupérer du manque de sommeil accumulé pendant l'année. Et contrairement à ce que l'on croit, la sieste n'empêche pas de dormir la nuit suivante (à condition de ne pas durer plus d'une heure). Elle favorise au contraire le sommeil nocturne. Un outil idéal pour rester en forme et efficace jusqu'au soir.

S'assurer une meilleure immunité

Le manque de sommeil agit notamment sur une protéine aux propriétés antivirales. Et peu dormir est associé à une moindre résistance aux infections. La sieste, même courte, permet au contraire de rétablir les niveaux d'hormone et de protéines qui aident à combattre le stress et ainsi à restaurer le bon fonctionnement du système immunitaire. S'y adonner cet été c'est déjà anticiper de chasser les prochains rhumes et virus de l'automne.

Un médicament idéal

Considérée comme un traitement non médicamenteux par l'Institut national du sommeil et de la vigilance (InSV), la sieste aurait même une vertu antalgique contre les douleurs. Migraine, douleurs articulaires ou encore musculaires peuvent être améliorées le temps d'un court sommeil. Elle pourrait également, selon l'INSV, réduire la consommation de certains médicaments comme les antihypertenseurs (contre l'hypertension artérielle), stimulants ou vitamines. Mieux vaut donc une cure de sieste cet été qu'un cocktail de compléments alimentaires à la rentrée.


A lire aussi:
La sieste peut contribuer à traiter l'hypertension
Instagram serait dangereux pour notre santé mentale...
Nos animaux, nos coachs de vie au quotidien

Podcasts

Dans vos écouteurs

E7: Comment briser la routine, quand on a envie de tout quitter

Le psychologue Serge Pochon est notre invité dans ce 7e épisode, pour nous aider à nous poser les bonnes questions. Il nous rappelle que le plus important n'est pas le nombre de kilomètres parcourus pour fuir une situation qui nous pèse, mais notre état d'esprit.

Dans vos écouteurs

E6: Arrêter de manger nos émotions pour vivre plus sereinement

Dans ce 6e épisode du podcast «Tout va bien», le micro-nutritionniste Jean Joyeux nous explique d'où viennent nos fringales et nous aide à comprendre pourquoi nous nous jetons parfois sur le Nutella, après une journée stressante. Pour retrouver une approche plus sereine de l'alimentation et la libérer de l'emprise de notre cerveau!

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.