Femina Logo

news société

4 femmes sur 10 monteraient secrètement le chauffage à la maison

Femme tasse temperature hausser secret maison

Les femmes seraient naturellement plus frileuses, en raison de la présence d'oestrogènes dans leur sang, et d'un métabolisme légèrement plus lent.

© Getty

«Chéri, j'ai froid», grelotte Madame, sous six couches de plaids. «Encore? Mais ce n'est pas possible, moi je meurs de chaud!», proteste Monsieur, en T-shirt à manches courtes. Telle serait la conversation, certes légèrement exagérée, qui pousserait 4 femmes sur 10 à augmenter la température du logement dans le dos de leur conjoint. Selon une étude britannique sponsorisée par l'entreprise «Corgi Homeplan» (spécialisée dans l'installation de chaudières), la température du logement diviserait un tiers des couples, lesquels ne parviennent pas à s'entendre lorsqu'il s'agit du nombre de degrés qu'affiche le thermomètre.

Ainsi, près de la moitié des femmes interrogées par les chercheurs ont avoué leur petit secret: elles auraient recours à la ruse et à la discrétion des voleuses pour manipuler le chauffage en cachette, et hausseraient les épaules lorsque leur moitié, en sueur, leur demande pourquoi il fait subitement si chaud. Voilà qui n'est pas très honnête... Mais doit-on vraiment critiquer cette mesquine habitude?

Naturellement plus frileuses

Surpris par cette étude, les journalistes du «Guardian» ont tenu à éclaircir la question et se sont empressés de citer une étude hollandaise réalisée en 2015, prouvant que nous sommes effectivement plus susceptibles d'avoir froid: ces dames situeraient leur température idéale entre les 24 et les 25 degrés, soit 2,5 degrés de plus que les hommes!

Si les corps humains convergent tous autour du même niveau de chaleur, les scientifiques soulignent que notre appréciation du chaud dépend surtout de notre épiderme: et il semblerait que les mains féminines soient bien plus froides que celles des hommes, à quelques 3 degrés près. Cette différence serait due à la présence d'oestrogènes, lequel contribuerait à épaissir légèrement notre sang. Ainsi, ce dernier rencontrerait davantage de difficultés à circuler jusqu'aux extrémités du corps, telles que les doigts, le nez et les orteils. Vous vous êtes toujours demandé pourquoi vos mains sont sans cesse congelées? Voici la réponse!

De même, le métabolisme des femmes serait un peu plus lent que celui des hommes, ce qui résulte d'une plus lente production de chaleur. Désolées, copains, maris, cousins, frères et fils: nous sommes frileuses, et ce n'est vraiment pas de notre faute!


A lire aussi:
J'ai testé: la cryothérapie
20 recettes de veloutés pour braver le froid
Les solutions naturelles pour vaincre le rhume

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un concentré de coups de cœur, d'actualités féminines et d'idées inspirantes pour accompagner et informer les Romandes au quotidien.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.