Femina Logo

FEMINA En quoi votre régime est-il différent des autres méthodes d’amaigrissement?
Dr Laurence Plumey
Il s’en distingue par 2 points: il intègre pour la première fois dans l’histoire des régimes la notion de sur-mesure, car j’invite la lectrice à s’interroger sur les causes de sa prise de poids avec une orientation vers les solutions adaptées (restriction calorique ou pas – commencer par le 1200 ou le 1500 – propositions annexes…). Jusqu’à présent tous les régimes imposent leur «diktat» et c’est pour cela qu’ils ne marchent pas; moi je fais réfléchir et j’oriente vers la solution adaptée. Deuxième différence: je tiens compte des envies de chacun, car même quand on fait un régime pour maigrir, on a le droit au plaisir. Or la plupart des programmes amaigrissants interdisent tout cela. Moi, je l’autorise mais j’explique au lecteur comment adapter son alimentation autour de ces petits extras pour ne pas dépasser les calories imparties. Cela permet de se faire du bien et donc de perdurer dans son nouveau comportement alimentaire. Maigrir ne doit plus être une souffrance, mais un choix assumé avec une gestion intelligente et savoureuse des calories.

Que faire lorsque l’on ne peut pas s’empêcher de grignoter tout au long de la journée?
Il faut en comprendre la raison et corriger la cause: repas insuffisants, stress, réflexe conditionné, gourmandise. A chaque cas, une solution différente!

Pourquoi avoir porté votre choix sur un régime à trois phases caloriques (1'200, 1'500 et 1'800)? S’adapte-t-il réellement à toutes celles et ceux qui veulent maigrir?
Je ne descends pas en dessous de 1000 Kcal, afin de ne pas attaquer la masse musculaire et ne pas modifier les métabolismes. Le 1200 Kcal est une première phase tout à fait faisable avec des repas bien complets, sans sensation de faim et donc avec un faible risque de grignotage; il permet de perdre assez vite les premiers kilos. Le 1500 Kcal est l’étape suivante qui autorise à se faire un peu plus plaisir en ajoutant un peu plus de féculents et de pain; il arrive soit en 2ème phase, soit en première phase dans certains cas. Le 1800 Kcal est l’approche de la phase de stabilisation quand on a bien perdu et que l’on a atteint le poids recherché; il est proche d’une alimentation équilibrée. Dans tous les cas, je ne supprime jamais le sucre ni le gras; ce sont des quantités contrôlées mais suffisantes pour garder le plaisir et avoir presque le sentiment de ne pas faire de régime. Par ailleurs, le risque de carences, et donc de fatigue, est faible. En somme, ce sont des étapes respectant de vrais repas complets.

Se mettre au régime influe sur l’humeur: est-il possible de rester «heureux» tout en se privant?
Justement! Avec ma méthode les gens sont heureux car ils changent leurs comportements tout en préservant leurs envies. Alors que d’habitude ils doivent se forcer à adopter le régime qui leur est imposé. D’ailleurs mes patients sont ravis; ils perdent du poids sans avoir faim entre les repas, sans frustrations; rien ne leur manque et ils suivent ces conseils pendant des mois car cela leur convient bien. Ils n’ont pas à se forcer et c’est pourquoi il n’y pas de yoyo pondéral, mais une perte de poids régulière.

Peut-on faire un régime sans être suivi par un spécialiste?
Tout dépend du spécialiste, car dans le domaine des régimes, on voit de tout! L’intérêt de consulter un médecin est avant tout de faire un bilan médical complet; ensuite il faut avoir la chance de tomber sur un praticien qui soit à votre écoute, vous comprenne et vous conseille de façon adaptée; c’est déjà plus rare. Par ailleurs, il faut ensuite être «coachée» de près pour entretenir la motivation. Ce n’est pas toujours facile car les rendez-vous se font parfois à 2 ou 3 mois d’intervalle. C’est pourquoi j’ai écrit «Comment maigrir heureux», pour emmener mes lectrices dans l’univers de la consultation et du suivi comme je le fais avec mes patientes: comprendre les causes, identifier les envies puis donner des conseils adaptés à toutes les étapes. Avec ce livre, elles ont déjà un guide qui les comprend, les respecte et les conseille bien, avec gourmandise, bienveillance et efficacité. C’est un bon départ.

Pourquoi est-il important d’avoir un déclic avant de commencer à perdre du poids?
Oui, car c’est lui qui donne la force d’être relativement constante dans ses nouveaux comportements de vie. Se lancer dans un régime sur un coup de tête aboutit souvent aux mêmes conséquences: l’arrêt des «bonnes décisions» à la moindre tentation… Il faut donner de la profondeur à ses choix et les assumer pleinement pour ne pas avoir l’impression de les faire parce qu’ils sont imposés, mais parce qu’on les a choisis. C’est toute la différence entre des personnes qui craquent au bout de 3 jours et d’autres qui sont parties pour des mois et des mois et qui sont radieuses!

Malgré le titre de votre ouvrage, vous expliquez que l’activité physique est essentielle pour maigrir. Il n’est donc pas possible de perdre du poids sans faire de sport?
Il est difficile de maigrir en étant sédentaire. Toutefois, pour celles qui n’aiment pas l’exercice physique, il existe des alternatives au niveau de l’activité physique. J’en donne de nombreux exemples dans mon livre, de telle sorte que chacune puisse découvrir ce qui lui conviendrait. Tout le monde doit pouvoir trouver le moyen de brûler des calories dans la journée. Le corps humain n’est pas fait pour être sédentaire et rester assis sur une chaise entre 6 et 8h par jour!

Quel est le secret pour ne pas reprendre de poids après avoir effectué un régime?
C’est de conserver une alimentation saine, variée et équilibrée avec une activité physique régulière quotidienne (la marche, par exemple). Les femmes qui reprennent du poids sont celles qui se sont privées et qui craquent en mangeant tout ce qui leur a tant manqué. Avec ma méthode, elles ne se privent de rien, et donc elles le vivent très bien et durablement; le risque de reprise de poids est faible.

Dr Laurence Plumey, «Comment maigrir heureux quand on n'aime ni le sport, ni les légumes», Editions Eyrolles (février 2016).


A lire aussi:
10 aliments pour un ventre plat
Comment bien choisir sa soupe pour garder la ligne?
Sport: 8 exercices minceur vite faits bien faits

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Un esprit sain dans un corps sain! Ici, on booste sa forme physique et mentale grâce à des articles bien-être, santé et cuisine! Be happy!

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.