Femina Logo

Des dédales et une cité ensevelie

L’antique Pérouse est un musée à ciel ouvert. Perdez-vous dans les ruelles, admirez les arches, les jeux d’ombre et de lumière, et n’oubliez pas de plonger dans la Rocca Paolina, véritable cité souterraine. Au XVIe siècle, très énervé face aux Pérugins, qui refusaient la levée d’un nouvel impôt, le pape Paul III fit construire une forteresse au-dessus d’une bonne partie du centre-ville. Un véritable voyage dans le temps.
Entrée de la Rocca Paolina sur la Piazza Italia.

S’en mettre plein les papilles

Les spécialités gastronomiques de la région sont riches: torta al testo (un type de pain plat, souvent farci), charcuteries (comme la porchetta), lentilles, pasta de toutes sortes… Parmi les bonnes adresses, A priori fait la part très belle au terroir local.
Osteria A priori, via dei Priori 39.

Se promener, un art italien

Cœur vibrant de la cité, on passe par la place du 4-Novembre, avec la Fontana Maggiore, la cathédrale de San Lorenzo et le Palazzo dei Priori (photo). Depuis le corso Vannucci, le lieu de la passeggiata, la traditionnelle promenade vespérale.
Corso Vannucci, entre la Fontana Maggiore et la Piazza Italia.


A lire aussi:
25 recettes de risotto
Journée internationale de la cuisine italienne: nos idées de recettes
Escapade: Taormine, le St-Tropez sicilien


L’ovni qui rend service

Si Lausanne a peut-être le plus petit métro du monde, Pérouse a son minimétro. D’étranges petites cabines, circulant de la plaine au sommet de la ville, évitent une fastidieuse ascension. Les stations sont étonnamment modernes: normal, c’est à l’architecte Jean Nouvel que l’on doit le concept.

Le Baci, baiser gourmand

Becs à bonbon, s’il n’y avait qu’une seule raison pour vous faire venir dans le chef-lieu de l’Ombrie, ce serait celle-ci: le Baci. La plus célèbre des gourmandises italiennes est fabriquée ici, et la casa del cioccolato peut carrément se visiter. Une noisette, un soupçon de gianduja, et la vita e bella.

L’heure de l’Aperol Spritz

Avec ses deux universités (dont une pour étrangers), la ville se la joue cosmopolite. Et encore plus depuis l’ouverture du Mercato Vianova, bistrot branché avec sushis, terrasse ultraprisée et stuzzichini servis à l’heure de l’apéritif.
Via Mazzini 15.

Chez le patron des animaux

Distante d’une vingtaine de kilomètres, la mythique Assise vaut le (petit) détour. Restaurée après le séisme de 1997, elle abrite le corps de Saint François d’Assise, fondateur de l’Ordre des franciscains et saint patron des animaux. La ville est évidemment un haut-lieu de pèlerinage (deuxième en Italie après Rome), mais l’on vient aussi de loin pour simplement admirer l’architecture de sa basilique, constituée de deux églises super posées. Autre cité pérugine à ne pas manquer: la médiévale Gubbio et son impressionnant Palais des Consuls.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E17: 4 exercices de respiration pour retrouver le calme

Dans cet épisode spécial, destiné à toutes les âmes stressées, une sophrologue vous propose quatre types de respirations différentes, afin de démarrer une journée de façon zen, chasser l'angoisse, trouver le sommeil ou aider un enfant à se détendre. Un moment de calme, rien que pour vous, où que vous vous trouviez. On respire un bon coup... et c'est parti!

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.