Femina Logo

Envies d'automne

Marseille: nos bonnes adresses pour découvrir la région

Marseille nos bonnes adresses pour une escapade phoceenne

Les Calanques, ce sont un peu les bijoux de la couronne marseillaise. Si, à la saison chaude, les eaux cristallines invitent à la baignade, l’automne est idéal pour arpenter ce parc national par voie terrestre.

© Jeremy Bezanger / Unsplash

Comme un coup de fouet. Lorsqu’on sort sur le parvis de la gare Saint-Charles, la Méditerranée vous ouvre grand ses bras, et la ville de Marseille vous accueille sans sommation, avec ses bruits et son agitation. Au premier plan, les toits de la deuxième ville de France, port antique, carrefour de mille et une cultures, entourée de fantasmes, de quelques craintes aussi, à force de lire les news. Mais oubliez vite vos préjugés. La cité phocéenne, c’est aussi – et surtout – un lieu cosmopolite et ultra-vivant, dont plusieurs quartiers ont connu ces dernières années une revalorisation (il suffit de faire un tour dans le quartier du Mucem), tandis que d’autres se sont arrogé le titre de fief de la contre-culture, à l’instar du Cours-Julien. Vous aimez la nature, les bonnes bouffes, l’architecture, l’hospitalité du sud et le poisson frais? Vous êtes au bon endroit.

© Artur Aldyrkhanov / Unsplash

Où dormir

Tuba: A l’orée du parc national des Calanques, aux Goudes, un ancien bâtiment refait à neuf, mais dont les propriétaires ont conservé fresques et esprit des lieux, abrite un restaurant, cinq chambres et un club de plongée. Magique et unique, mais très très demandé… Plus d'infos

Pension Edelweiss: L’adresse propose des chambres pour moins de 100 euros. L’hôtesse est du coin, l’hôte est Allemand, on dirait la Suisse du point de vue linguistique. Les chambres sont grandes et meublées avec des pièces qu’on a envie de voler. Plus d'infos

Les Bords de Mer: A côté de la plage des Catalans, l’hôtel se dresse tout en blancheur. Plus cher, mais la vue depuis les chambres donne l’impression d’être suspendu sur la mer. Spa et petite piscine sur le toit. Plus d'infos

Où manger

Madame Jeanne, néo-bistrot tenu par un jeune chef fantastique. Un menu unique en quatre plats, des vins surprenants. Le Marseille de tous les continents se retrouve dans votre assiette. Plus d'infos

La Mercerie, sur une jolie terrasse, des poissons sortis de la mer rencontrent des fleurs d’hibiscus et des épices odorantes. La cave est tenue par une sommelière et propose des vins naturels de la région. Plus d'infos

La Passarelle, avec ses airs de guinguette populaire, sert de jolis plats épicés et colorés dans un petit jardin luxuriant (certains légumes ont ainsi fait 3 mètres avant d’atteindre votre assiette!) du quartier Saint-Victor. Sa devise? Local et familial. On adore la gaieté des assiettes et l’ambiance décontractée. 52 Rue du Plan Fourmiguier, +33 4 91 33 03 27

Où se balader

Des calanques, forcément

Les Calanques, ce sont un peu les bijoux de la couronne marseillaise. Si, à la saison chaude, les eaux cristallines invitent à la baignade, l’automne est idéal pour arpenter ce parc national par voie terrestre. Plus original, offrez-vous une balade dans le parc de Pichauris, à deux pas et demi du XIIIe arrondissement de Marseille. Une vue plongeante sur la ville, au cœur d’un paysage typiquement pagnolesque.

La cité est radieuse

Fans d’architecture, amoureux du béton bien fait, n’allez pas plus loin. Sur le Prado se dresse la Cité-Radieuse, grand locatif coloré imaginé de A à Z par Le Corbusier. On peut certes le visiter en partie (le 3e étage est public), mais le must reste de dormir dans l’une des chambres pour apprécier l’ingéniosité du moindre détail et bénéficier d’un accès VIP à toute la structure. Plus d'infos

© Yana Marudova / Unsplash

Version alternative

Depuis le Vieux-Port, il faut grimper quelque peu. Par exemple en utilisant les très photogéniques escaliers du Cours-Julien, pour arriver dans le quartier du même nom (mais dites Cours-Ju pour faire comme les locaux). Ici, la gentrification n’a pas encore frappé trop fort, les magasins de second hand côtoient les garçons en jupe denim et les terrasses vous tendent les bras. Comme celle du Soma, avec sa mini-galerie d’art. Plus d'infos

Face à la ville

Vous avez le pied marin? N’oubliez pas d’aller faire un tour sur les îles du Frioul. A vingt minutes de bateau du Vieux-Port, vous vous retrouvez dans une nature préservée et sauvage. Des criques aux eaux cristallines et des oiseaux qui se prennent pour des rois. Le départ se fait à heures régulières depuis le Vieux-Port, la réservation sur internet. Possible d’y passer la soirée et d’admirer le coucher du soleil sur Marseille.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E63: Comment mieux vivre la ménopause

Dans vos écouteurs

E62: Comment apprendre la pleine conscience aux enfants

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné