Femina Logo

voyage

Escapade: nos bonnes adresses à Cracovie

Bonnes adresses cracovie

Cracovie, la seconde ville polonaise, est subdivisée en 18 zones administratives, mais l’essentiel des choses à faire ou à voir se trouve regroupé dans trois quartiers du centre: Staré Miasto (la vieille ville), Kazimierz (ancienne ville juive) et Podgorze (nouvelle ville étudiante).

© Getty

Pourquoi y aller?

C’est concentré A elle seule, la ville la plus chère au cœur des Polonais résume leur histoire et leur culture. Un week-end suffit à découvrir cette pépite de l’Europe centrale miraculeusement épargnée par les bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Et elle n’est qu’à 90 minutes de vol de la Romandie.

C’est vert L’ensemble du centre historique est serti dans un ruban vert, un parc circulaire qui épouse le tracé des anciennes fortifications. Une balade piétonne permet ainsi de faire le tour de la ville et de rejoindre – par exemple – le quartier universitaire à l’architecture néogothique. L’astronome Nicolas Copernic y a étudié.

C’est goûteux La Pologne ne figure pas en tête des destinations gastronomiques. Pourtant, sa cuisine est très variée. Parmi les incontournables: les pierogis, petits raviolis farcis à la pomme de terre, au chou, à la viande ou au thon. Le bortsch – potage à la betterave, au céleri, lard et bouilli – s’impose en période hivernale. On peut aussi tester le bigos, une choucroute beaucoup moins acide que la nôtre, mais bien épicée.

Dormir


© Hotel Golden Tulip

La seconde ville polonaise est subdivisée en 18 zones administratives, mais l’essentiel des choses à faire ou à voir se trouve regroupé dans trois quartiers du centre: Staré Miasto (la vieille ville), Kazimierz (ancienne ville juive) et Podgorze (nouvelle ville étudiante). L’Hôtel Golden Tulip Center City est idéalement situé entre la gare et la vieille ville.

Méditer

Au-delà de ce qui fut le ghetto de Podgórze, s’arrêter à l’ancienne fabrique d’Oskar Schindler, le Juste de la Liste, starisé par Spielberg. Une intelligente scénographie en dit long sur le cruel destin de la communauté juive. Elle rappelle aussi la proximité des camps de concentration (Auschwitz est à 66 km). Jouxtant l’usine de celui qui sauva des centaines d’innocents, le Musée d’art contemporain (MOCAK) ouvre de nouvelles perspectives sur un pays à la créativité bien vivace.

Gdansk, la destination européenne tendance en 2018 selon TripAdvisor

Explorer

La calèche est à Cracovie ce que la gondole est à Venise. Comme dans la plupart des capitales voisines, elle demeure le moyen de locomotion préféré des touristes. Pratique pour viser l’un ou l’autre des quartiers les plus courus ou prendre ses repères avant de sillonner à pied les ruelles de la vieille ville. une pléthore de véhicules électriques offrent aussi une alternative écolo aux déplacements.

Socialiser

A l’ombre de la voisine colline du château Wawel – l’un des aimants touristiques de Cracovie –, le quartier de Kazimierz, classé par l’UNESCO, semble avoir retrouvé l’effervescence que lui connurent ses gamins de la fin des années 30, comme le futur cinéaste Polanski et son aînée, Helena Rubinstein. Le soir venu, cantines, bistrots et autres galeries alternatives distillent autour de la place Nowy une ambiance bon enfant.

Y aller EasyJet relie Genève à Cracovie plusieurs fois par semaine.
Visiter La KrakowCard offre de substantielles réductions sur les musées, transports publics et quelques restaurants.
Se renseigner pologne.travel

Escapade: nos bonnes adresses à Copenhague

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.