en suisse

    Suisse: les 12 sites UNESCO à voir une fois dans sa vie

    Saviez-vous qu’il y avait exactement douze sites en Suisse classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO? Répartis sur tout le territoire helvétique, 3 zones naturelles et 9 biens culturels sont à l’inventaire.

    Publié le 
    15 Mai 2017
     par 
    En partenariat avec Suisse Tourisme

    Sites urbains enchanteurs, trésors historiques, paysages uniques: une liste qui donne envie de planifier les prochaines vacances! Suivez le guide, la visite commence ici.

    La vieille ville de Berne (BE)


    © Bern Tourismus

    Trônant fièrement sur une presqu’île de l’Aar, la cité est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983.

    On y va: pour ses cafés dans les caves voûtées qui nous invitent à la flânerie et ses arcades longues de plusieurs kilomètres. Idéal pour un week-end shopping.

    On aime: faire la touriste dans la vieille ville estampillée UNESCO avec une visite guidée de 90 minutes de la cité et de son histoire (découverte de la Zytglogge, la Tour de l'Horloge, comprise). Comptez CHF 30.- par adulte. Plus d’infos sur le site de World Heritage Experience Switzerland.

    L’adresse: Einstein au Jardin, sur l’esplanade de la Cathédrale. Il s’agit d’un petit pavillon où l’on peut commander une boisson artisanale et un kit apéritif, avant d’aller s’installer dans l’herbe. On peut aussi y admirer la vue sur l’Aar, ou faire un ping-pong sous le soleil!

    Le couvent bénédictin Saint-Jean à Müstair (GR)


    © Andrea Badrutt, Chur

    Fondé au VIIIsiècle, ce couvent présente différents styles architecturaux et renferme des trésors accumulés sur plus de 1200 ans. Point de mire non seulement des archéologues et historiens de l’art, il continue d’abriter quelques bénédictines.

    On y va: pour la richesse culturelle et artistique du lieu. Le musée conventuel retrace l’histoire du couvent, et des visites sont organisées pour admirer les fresques datant du haut Moyen Âge dans l’église, ainsi que dans la Chapelle Sainte-Croix, joyau du VIIIsiècle.

    On aime: l’idée de s’offrir une petite retraite spirituelle dans le cadre unique du couvent. En effet, le site abrite des chambres d’hôtes. Cela semble une merveilleuse manière de retrouver le calme et le bonheur des choses simples.

    L’adresse: le Mayen. Cette petite maison installée sur un pâturage au-dessus du couvent permet de se prendre pour Heidi le temps d’un week-end et d’apprécier une vue panoramique sur le Val Venosta, dans le sud du Tyrol.

    Le domaine conventuel de Saint-Gall (SG)


    © St.Gallen-Bodensee Tourismus

    La somptueuse cathédrale de Saint-Gall forme avec le domaine abbatial un ensemble historique unique. La célèbre bibliothèque, qui renferme un trésor composé de 170 000 livres et 2000 manuscrits du Moyen Âge, est abritée dans une sublime salle de style rococo.

    On y va: pour rejouer la fameuse scène de «La Belle et la Bête», bien entendu. Une fabuleuse bibliothèque comme celle-ci, on en rêve depuis qu’on est petites filles!

    On aime: le circuit dans la vieille ville à la découverte du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette visite d’1h30 est véritablement époustouflante, même quand on est peu sensible à la culture. Comptez CHF 25.- par personne. Plus d’infos sur le site de World Heritage Experience Switzerland.

    L’adresse: Le Soir Le Jour, un très beau concept store mode qui présente des marques renommées telles que Sonia Rykiel, Isabel Marant, mais aussi des créateurs suisses.

    Les trois châteaux de Bellinzone (TI)


    © Ticino Turismo

    Les trois imposants châteaux de Bellinzone comptent aujourd’hui parmi les plus beaux témoins de l’art des fortifications médiévales. Restaurés récemment, Castelgrande, Montebello et Sasso Corbaro se présentent aujourd’hui sous leur plus beau jour.

    On y va: Pour le soleil du Tessin, bien sûr. Mais aussi pour explorer la ville et sa région, lors d’une visite personnalisée, organisée par l’Office du tourisme de Bellinzone.

    On aime: le circuit touristique Artù: un petit train convivial et confortable qui conduit les visiteurs de château en château. Adorable!

    L’adresse: L’Osteria Sasso Corbaro, située dans le château du même nom. En été, la terrasse ombragée de ce restaurant gastronomique, installée dans une cour intérieure de l’édifice, est très agréable.

    Les Swiss Alps Jungfrau-Aletsch (VS)


    © Raphael Schmid

    Les Alpes suisses Jungfrau-Aletsch forment l’un des paysages d’altitude les plus spectaculaires, avec le plus grand glacier de la chaîne montagneuse.

    On y va: Pour l’air pur et le panorama à couper le souffle. On a l’impression d’être au sommet du monde! Et pour les randonneurs, il y a La clé des Alpes: un circuit en quinze étapes pour faire le tour du site classé.

    On aime: la station Jungfraujoch, qui culmine à 3454 mètres. C’est la gare ferroviaire la plus élevée en Europe. Pour les moins sportifs, pas d’inquiétude: Jungfraujoch, Bettmerhorn ou Eggishorn – bon nombre de hauts lieux panoramiques sont desservis par les remontées mécaniques.

    L’adresse: le World Nature Forum, une exposition interactive qui permet de découvrir ce bien du Patrimoine mondial dans le cadre d’une expérience multisensorielle.

    Le Monte San Giorgio (TI)


    © Jacques Perler

    Ce sont les trésors cachés souterrains rendent ce site unique en son genre, avec ses gisements de fossiles vieux de 240 millions d’années. A cette époque, les roches du Monte San Giorgio formaient un lagon sous un climat subtropical.

    On y va: pour la beauté du paysage autour du Monte San Giorgio, qui mériterait à elle seule le label «Patrimoine naturel de l’UNESCO».

    On aime: imaginer la vie des animaux qui ont peuplé le bassin maritime subtropical de la zone du Monte San Giorgio il y a 240 millions d’années. Pour en apprendre plus, suivez le parcours géopaléontologique: un sentier didactique sur l’histoire du Monte San Giorgio.

    L’adresse: on s’offre une petite balade dans le pittoresque village de Meride, ainsi qu'une visite du musée des fossiles du Monte San Giorgio.


    A lire aussi:
    Le Grand Tour de Suisse 2017: à la (re)découverte des merveilles de notre pays
    10 escapades chocolatées pour toute la famille
    Journées du patrimoine: 8 spots à ne pas manquer en Suisse romande


    Le Lavaux, vignoble en terrasses (VD)


    © Régis Colombo / diapo.ch

    Cette mosaïque exceptionnelle, située au bord du lac Léman, est inscrite au Patrimoine culturel depuis 2007. La vigne est cultivée ici sur d’étroites terrasses soutenues par des murs en pierre.

    On y va: pour boire un verre de blanc au coucher du soleil. Des visites guidées des vignobles sont organisées régulièrement, elles sont clôturées par une dégustation de vins.

    On aime: le Lavaux Express, une jolie promenade en petit train au cœur des vignes.

    L’adresse: Le Deck, une terrasse exceptionnelle avec une vue imprenable sur les ceps, le Léman et les montagnes.

    Le Chemin de fer rhétique dans les paysages de l’Albula et de la Bernina (GR)


    © RhB Christof Sonderegger

    Ce trajet entraîne les voyageurs dans des virages très étroits et des tunnels stupéfiants, toujours en harmonie avec une nature sauvage.

    On y va: pour la prouesse d’ingénierie que cette ligne ferroviaire représente.

    On aime: le train mythique de l’Albula. Plaisir nostalgique et panoramique garantis avec ce trajet à bord d’élégants wagons en bois et à ciel ouvert.

    L’adresse: Le Musée du chemin de fer de l’Albula. Retraçant l’aventure du rail dans les Grisons, il s’adresse aux amateurs de culture ferroviaire et aux familles.

    Le haut lieu tectonique suisse Sardona (SG)


    © IG Tektonikarena Sardona, Ruedi Homberger, Arosa

    Ce bien, inscrit au Patrimoine mondial depuis 2008, permet de visualiser concrètement l’histoire de la formation des Alpes.

    On y va: pour se donner le vertige et se sentir tout petit. Les Alpes doivent leur grandeur aux frictions entre l’Afrique et l’Europe. Depuis plusieurs millions d’années, leurs couches géologiques se chevauchent, se plissent et se cassent. Des phénomènes nettement visibles sur le haut lieu tectonique suisse Sardona.

    On aime: le Sac à dos de l’explorateur. Munis de ce précieux bagage, les enfants vivent une expérience inoubliable en chemin.

    L’adresse: on en profite pour passer quelques jours à l’hôtel Rössli à Bad Ragaz, un petit établissement charmant et accueillant.

    La Chaux-de-Fonds/Le Locle, urbanisme horloger (NE)


    © Ville de La Chaux-de-Fonds, Aline Henchoz

    Une architecture où la lumière est reine et un plan urbain qui facilite la circulation: La Chaux-de-Fonds et Le Locle incarnent le mariage réussi entre urbanisme et industrie horlogère.

    On y va: pour l’accueil chaleureux des Chaux-de-fonniers et des Loclois, chez qui on se sent toujours bienvenu. Vive La Tchaux!

    On aime: le Musée international d’horlogerie, le plus grand du monde dans ce domaine.

    L’adresse: Le café de l’abc à La Chaux-de-Fonds, lieu culturel qui rassemble une salle de cinéma, un théâtre, et un bar.

    Les sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes (NE, entre autres)


    © SCG UNESCO Palafittes

    Ce bien en série regroupe 111 sites dans six pays, dont 56 en Suisse. Du fait de leur emplacement dans ou au bord de l’eau, leurs vestiges sont très bien préservés et présentent un grand intérêt scientifique.

    On y va: pour découvrir le mode de vie de nos ancêtres, entre 5000 et 500 av. J.-C. et se balader dans la région de Neuchâtel.

    On aime: l’aspect de ces petites «chaumières sur pattes», si bucoliques. Pour vivre l’expérience grandeur nature, visitez le Laténium à Hauterive, le plus grand musée archéologique de Suisse.

    L’adresse: l’Hôtel Palafitte, à Neuchâtel. Littéralement les pieds dans l’eau, il se compose de 38 pavillons privatifs.

    L’Œuvre architecturale de Le Corbusier (VD et GE)

     

     

    Une publication partagée par Eugenio (@eugenio_crf) le

     

    Il s’agit d’un ajout récent: l’Œuvre de Le Corbusier ne figure au Patrimoine culturel que depuis 2016. Cette inscription sérielle comprend des immeubles sis dans 7 pays différents et retenus pour leur exemplarité. 2 des 17 objets sélectionnés se trouvent en Suisse.

    On y va: pour la contribution exceptionnelle de l’architecte au Mouvement Moderne.

    On aime: la modernité et la fonctionnalité des réalisations de cet artiste visionnaire.

    L’adresse: la Villa «Le Lac» à Corseaux, qui propose régulièrement des expositions de Le Corbusier ou plus généralement d'architecture, et l’immeuble Clarté à Genève, construit rue Saint-Laurent au début des années 30.

    Informations pratiques

    Pour voir ces lieux d’exception, le moyen le plus efficace est encore de faire d’une pierre douze coups: le Grand Tour de Suisse, guide qui propose un roadtrip à travers le pays, passe par tous les sites classés à l’UNESCO.

    Et quelle meilleure occasion pour visiter ces endroits incroyables que les Journées du Patrimoine mondial? Rendez-vous du 9 au 11 juin 2017 pour découvrir les bijoux que la Suisse a à offrir.

     


    A lire aussi:
    Grand Tour de Suisse 2017: à la (re)découverte des merveilles de notre pays
    Suisse: 12 festivals musicaux qui changent
    10 balades bucoliques pour profiter du printemps
     

    A lire également
    On se laisse tenter par un de ces lieux d’exception pour y savourer une coupe de fines bulles pétillantes et/ou déguster une fondue moitié-moitié.
    O
    La nuit du 31 octobre 2018 risque d'être secouée de sursauts!
    O
    Rêver sous des baldaquins et se prendre pour Hermione (ou Daenerys, selon les goûts!).
    O