Femina Logo

voyage

Cinq façons d’apprendre les langues autrement

I Stock 39137098 XXXLARGE
© iStock

Actuellement, savoir parler les langues étrangères est indispensable. Pour pouvoir communiquer au travail, regarder les nouveaux épisodes de «Games of Thrones» en VO, survivre à l’autre bout de la planète ou tout simplement échanger avec l’autre. Applications pour smartphone, cours en ligne ou propositions de programmes de l’autre côté du globe: il y en a pour tous les goûts… et tous les âges! La nouveauté, en effet, c’est que la plupart des instituts de langues proposent désormais des formules pour tous et pour toutes les envies. Leçons en famille, programmes pour les plus de 30 ans ou de 50 ans, séjour chez l’habitant avec prof à domicile… Bref l’apprentissage des langues fait sa révolution!

Parmi la foultitude des propositions, en voici quelques-unes qui nous ont séduites.

De chez soi

Difficile de trouver le courage de s’inscrire à des cours de langues quand vous savez qu’il vous faudra sacrifier votre pause de midi ou votre afterwork préféré pour vous y rendre. D’autant plus si l’école choisie se trouve à l’autre bout de la ville. Nombre d’instituts l’ont compris, et proposent donc des cours que l’on peut suivre de chez soi - ou de n’importe où - devant son ordinateur ou sa tablette, via des applications interactives ou, carrément, en relation avec un enseignant par vidéo-conférence. Nombre de sites ont inclus dans leur offre ce type de cours en ligne.

On aime bien ceux de Berlitz qui combinent cybercours et entretiens avec un vrai enseignant.

Et aussi ceux de Babbel

L’avantage: La souplesse et le gain de temps.

En «troquant» sa langue pour une autre

Vous voulez apprendre le portugais? Ça tombe bien: quelque part dans le monde et peut-être au coin de votre rue, un Portugais veut apprendre le français! Procédez donc à un échange linguistique sans partir à l’étranger en papotant dans vos langues respectives. Autour d’un lunch ou d’un café si vous vivez non loin l’un de l’autre - il suffit souvent de poster une petite annonce pour trouver quelqu’un près de chez soi. Sinon, sur Internet, via des réseaux sociaux d’échange linguistiques qui permettent d’élargir les possibilités à la planète entière.

L’avantage: La gratuité.

En s’engageant comme bénévole

Un break dans les études? Ou un besoin de suspendre son activité professionnelle pour s’engager dans une cause à laquelle on croit et se faire une idée de la manière dont, ailleurs, tourne le monde? C’est le moment où jamais de choisir un séjour linguistique couplé avec une action de bénévolat. Que vous souhaitiez vous engager pour aider des enfants défavorisés, des personnes âgées en difficulté ou pour sauvegarder la faune ou la flore, nombre de destinations telles que le Canada, l’Afrique du Sud ou l’Amérique latine vous donneront l’opportunité de vous rendre utile. A ce type de programme: cours intensifs de langue, heures offertes pour le bien-être des autres êtres vivants (humains, animaux, végétaux ou planète Terre), hébergement le plus souvent chez l’habitant. Une opportunité de faire connaissance avec des personnes, des expériences, des visions venues de tous horizons. Et de repartir avec un regard neuf.

Programmes de volontariat sur www.esl.ch, www.ails.ch

L’avantage: Faire quelque chose d’utile pour soi, tout en se rendant utile aux autres.

En pratiquant son sport favori

Prendre des cours de tennis dans le club à côté de chez soi, c’est bien. Apprendre l’espagnol en tapant la balle à Barcelone, l’anglais en surfant sur les mythiques vagues australiennes, en jouant au golf sur les greens du Yorkshire ou en perfectionnant son dribble dans les stades de Manchester, c’est encore mieux. Que ce soit pour occuper les juniors pendant les vacances scolaires ou pour des adultes désireux de se perfectionner en langue sans s'ennuyer: dans tous les cas, on mêle l’utile à l’agréable. Au programme, cette fois: cours le matin, activités sportives l’après-midi, ou vice versa… Et les propositions d’activités, ici, sont souvent sans limites.

Anglais et surf en Australie ou à Hawaï; golf en Angleterre ou en Espagne; tennis en Espagne chez boalingua


A lire aussi:
Le flirt, une bonne excuse pour apprendre les langues
Vacances 2016, sur quelle île partir cet été?
Ils ont décidé de faire une pause et de voyager


Anglais et équitation en Grande-Bretagne; portugais et foot au Portugal ou au Brésil; italien et plongée sous-marine à Taormina, en Italie; yoga à Santa-Barbara (US), sports nautiques à Miami Beach (US encore)… chez Aventures Linguistiques

La Sagrada Familia, Barcelona. #barcelona #espagne #gaudi #sejourlinguistique #aventurelinguistique #avl #architecture #happiness

Une photo publiée par Aventure Linguistique (@aventurelinguistique) le

L’avantage: Coupler sur une même période le sport et la formation… donc économiser ses jours de congés.

En s’adonnant à ses loisirs préférés

Que l’on aime les loisirs créatifs, la cuisine, l’œnologie, l’aromathérapie ou le jardinage, beaucoup d’écoles permettent de vivre ses passions en apprenant la langue, et d’enrichir son vocabulaire sans s’en apercevoir.

Espagnol et œnologie en Espagne ou Amérique latine; Italien et truffes en Italie à Bagno di Romagna chez Boa Lingua

Italien et cuisine et œnologie à Bologne; anglais et jardinage en Angleterre chez Aventures Linguistiques

L'avantage: Des séjours que l'on peut choisir de vivre à tous les âges.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous à la newsletter.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E24: Oser dire "non" sans culpabiliser

Si vous êtes du genre à accepter toutes les sorties, à prêter main forte dès que vous en avez l'occasion et à éviter l'articulation d'un simple «non», cet épisode est fait pour vous. Une psychologue nous explique comment établir des limites (au travail ou en privé), clarifier nos propres besoins et créer le parfait équilibre entre le «oui» généreux et le «non» libérateur. Car ce petit mot délicat peut parfois s'avérer essentiel. 

Dans vos écouteurs

E23: Comprendre notre microbiote intestinal pour mieux le soigner

S'il vous arrive de vous poser des questions sur votre digestion, cet épisode est fait pour vous. Le Professeur Gilbert Greub, Directeur de l'Institut de Microbiologie du CHUV, nous explique le fonctionnement du microbiote intestinal, corrige certaines de nos idées reçues et nous rassure sur de nombreux points. On en parle enfin, pour se sentir mieux (et éclairé) ensuite!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina