Femina Logo

news loisirs

Coup de cœur sportif: la danse libre, pour vraiment se lâcher

Julia caesar 24806 unsplash

«Au début, les corps et les visages sont fermés et expriment une fatigue et des tensions. Au fur à mesure de l'atelier, les corps, les visages, les regards s'ouvrent, s'épanouissent et au bout des deux heures et demi, les danseur(ses) laissent sortir des mouvements authentiques, qui leurs appartiennent»

© Julia Caesar / Unsplash

Si vous êtes à la recherche d’une manière d’accélérer votre rythme cardiaque, et profiter d’un boost d’endorphines, sans vous ennuyer, on a trouvé l’exercice qu’il vous faut!

Même si vous n'avez jamais dansé, l'expérience de la danse libre, ouverte à tous, permet de s'exprimer et de lâcher prise grâce aux jeux d'improvisation. Avant de chercher la beauté du geste, l'intention est d'abord de déposer le stress, la fatigue et mettre le corps en mouvement.

Le principe est simple: danser n’importe comment, au rythme de la musique, sans vous soucier de quoi que ce soit, bouger votre corps pour dégager les tensions et vous amuser un maximum! (Un peu comme lorsqu’on se trémousse, seule ou entre copines, sur le dernier tube de notre chanteur Pop préféré.)

Faut-il transpirer un peu pour être heureux?

Des mouvements bien à nous

«Au début, les corps et les visages sont fermés et expriment une fatigue et des tensions. Au fur à mesure de l'atelier, les corps, les visages, les regards s'ouvrent, s'épanouissent et au bout des deux heures et demi, les danseur(ses) laissent sortir des mouvements authentiques, qui leurs appartiennent», explique Rebecca Macchia, danseuse et chorégraphe qui a ouvert des ateliers de danse libre à Paris à destination du grand public.

Les créatives et les sportives devraient aimer cette expérience laboratoire qui demande beaucoup d'énergie. Pratiquée à la maison ou auprès d’un expert, le résultat est toujours bénéfique. Les cours débutent généralement par un échauffement corporel complet pour se poursuivre ensuite sur des premières danses en musique et en solo pour prendre conscience de chaque partie du corps.

Se remettre au sport en 2018: quelques conseils pour bien démarrer

Un voyage corporel

Des indications verbales ouvrent aussi la voie à la danse improvisée. Ainsi, «frotter», «glisser», «trancher» donnent le ton et l'imaginaire peut ensuite opérer. Au fur et à mesure de l'atelier, on peut oser prendre des risques et s'aventurer dans des propositions: « Pour ceux et celles qui me suivent depuis le début de l'année, je peux voir un plus grand lâcher prise dès le début du cours et des prises de risques. Donc les propositions de danse sont plus singulières, plus riches et plus sensibles», poursuit l'experte.

Ce véritable voyage, fondement de la danse contemporaine, conduit progressivement vers la rencontre avec l'autre. «Avec la pratique, la relation avec les autres danseurs(ses) se fait de plus en plus facilement, avec plus de confiance», observe Rebecca Macchia. Des exercices en petit groupe permettent, en se connectant aux autres, de créer sur le champ des tableaux dansés. D'après les adeptes, on en ressort libéré, plus dynamique et le sourire aux lèvres.

J'ai testé un vrai cours de «HIIT» et je vous raconte tout

Et en Suisse?

Si vous êtes persuadées que vous ne tiendrez jamais le rythme, en vous promettant trois séances de danse libre seule chez vous, la discipline commence gentiment à gagner en popularité, chez nous.

À Genève, des cours pour adulte et enfants sont proposés plusieurs fois par semaine. À Lausanne et en Valais, la dimension poétique de l’expérience est largement explorée, dans divers ateliers.

Et pour tenter l'expérience à la maison, il ne vous faut pas grand chose: de la bonne musique, une tenue confortable, et peut-être une petite vidéo YouTube pour se donner de l'inspiration:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E16: Apprendre à se déconnecter pour se retrouver

Si vous n'osez même pas vous demander combien de temps vous consacrez au «scrolling» chaque jour, cet épisode est fait pour vous. Doux rappel pour les «smartphone-addicts», il nous encourage à prendre un pas de recul, en questionnant les raisons qui nous poussent à dégainer notre téléphone... pour reprendre l'habitude de lever les yeux!

Avec le soutien de Homegate

Dans vos écouteurs

E15: Comment soigner l'orthorexie, l'obsession de bien manger

En découvrant les centaines de recommandations, études et «régimes detox» dont nous bombarde la Toile, il n'est pas difficile de devenir légèrement parano, en pensant à son alimentation. Mais comment manger sainement, sans que cette envie ne vire à l'obsession ou nous dérobe toute notion de plaisir? Dans cet épisode, une diététicienne nous aide à identifier le trouble très moderne de l'orthorexie, à simplifier notre rapport à l'alimentation et surtout... à retrouver le bonheur de manger!

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.