Femina Logo

En période pré-festivalière, puisque Cannes déroulera son tapis rouge tout bientôt, penchons-nous sur les femmes dans le cinéma. Il est rare de regarder un film sans aucune présence féminine, et pourtant, le septième art reste un domaine très macho, ce que vise à montrer le test de Bechdel grâce à trois questions.

Le principe «Bechdel»

En répondant à quelques interrogations, on pourrait savoir si un film est sexiste ou pas:

  1. Y a-t-il au moins deux femmes?
  2. Se parlent-elles?
  3. A propos d’autre chose que d’un homme?

Les bons et mauvais élèves de 2014

«American Sniper», «Grand Budapest Hotel», «Imitation Game», «Yves Saint Laurent», «Expendables 3» (celui-là on s’en doutait un peu…)



«Birdman», «Hunger Games», «Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu?» «Still Alice»

Les points faibles du questionnaire



Le test de Bechdel donne une mauvaise note à des films pourtant excellents, comme «Gravity». Il n’y a effectivement qu’une seule femme (Sandra Bullock), mais cela représente le 50% du casting, composé de deux acteurs (elle et George Clooney). «Zero dark Thirty» est aussi injustement mal côté, parce que les dialogues entre les femmes ne concernent qu’un homme: le personnage principal, incarné par Jessica Chastain, étant une agent de la CIA qui traque Ben Laden, ses échanges verbaux se concentrent sur le terroriste.
Il y a donc bel et bien des films qui mettent en scène des protagonistes féminins forts, et il faut les saluer. On espère qu’il y en aura de plus en plus.
Il convient donc de ne pas se fier naïvement au site qui, comme tout outil informatique, a ses failles. Le label vise en effet surtout à sensibiliser le monde du cinéma au problème.

Les rôles féminins sont souvent cantonnés à des clichés

Le test de Bechdel connaît une autre difficulté: il ne peut malheureusement pas prendre en compte l’image de la femme renvoyée par les personnages féminins. Effectivement, si certains films remplissent les trois critères, ils peuvent réduire la femme à des stéréotypes simplistes.

Le cinéma manque de femmes aussi derrière la caméra

Cet environnement est peut-être dû au fait qu’en coulisse, les dames sont très peu nombreuses. Si le cinéma français semble plus ouvert qu’Hollywood, les réalisatrices sont tout de même bien moins présentes (27% en 2013 selon une étude du centre national du cinéma et de l’image animée (CNC). On imagine alors les statistiques outre-Atlantique.

vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Recevez les dernières news de Femina, les conseils et bons plans de la Rédaction.