Femina Logo

critique musicale

Pourquoi «Midnights» de Taylor Swift fait vibrer nos cordes sensibles

Taylor swift midnights nouvel album critique musique

Parmi les morceaux les plus souvent cités, on retrouve Anti-Hero, qui aborde les doutes, les angoisses et le manque de confiance en soi.

© GETTY IMAGES/TERRY WYATT

Spotify n'aura pas tenu le choc. Le 21 octobre 2022, aux alentours de minuit, la plateforme a cédé sous l'avalanche d'écoutes provoquée par les fans de Taylor Swift, à la sortie de Midnights. Après des semaines de teasing et de vidéos TikTok orchestrées à la perfection, la chanteuse a diffusé son 10e opus, constitué de treize morceaux inspirés des rêves et des ruminations de ses nuits blanches les plus mémorables. Trois heures plus tard, elle y ajoutait sept chansons supplémentaires, dans une version longue de l'album intitulée Midnights (3 am Edition). Aux quatre coins de la planète, des millions de fans en pyjama trépignaient de découvrir les nouvelles créations de l'artiste.

Heureusement pour les Swifties en pleine effervescence, le bug n'a duré que quelques minutes. Depuis, tout est réparé et Midnights connaît le succès extraordinaire qu'on lui prédisait: le jour de sa sortie, l'album battait le record de téléchargements sur Spotify, tandis que sa créatrice devenait l'artiste la plus écoutée de l'histoire de la plateforme. Les meilleurs singles de l'album sont devenus les nouveaux tapis sonores des réseaux sociaux et des dizaines de théories et analyses des paroles naviguent déjà sur la Toile. Le monde est indéniablement sous le charme.

Et Taylor Swift est loin d'avoir épuisé son stock de surprises. Reine du teasing, elle diffuse ses étonnants clips musicaux un par un, au fur et à mesure que les nouveaux morceaux tournent en boucle dans nos têtes. La vidéo de Bejeweled, mise en ligne le 25 octobre 2022, compte notamment sur la présence de Dita von Teese et nous embarque dans un univers fignolé digne d'un long-métrage. Taylor ne fait pas les choses à moitié. Et encore moins lorsqu'il s'agit d'un opus aussi personnel et vulnérable que celui-ci.

Angoisse, regrets et Karma

L'album opère une plongée émouvante dans les angoisses, cauchemars et lubies de la chanteuse. Regrets, peurs, scénarios irréalistes, paranoïa, autoflagellation, soudains pics d'inspiration, de romantisme ou de courage... les treize morceaux principaux explorent ces pensées qui nous assaillent au milieu de la nuit, quand Morphée nous ghoste.

À l'annonce de la sortie de l'album, fin août 2022, l'artiste avait décrit une «collection de musique écrite au milieu de la nuit. Un voyage au travers d'instants de terreur et de beaux rêves.» C'est effectivement ce qu'on retrouve dans Midnights, sachant que Taylor évoque un cauchemar dans lequel ses beaux-enfants imaginaires la tuent pour prendre possession de sa fortune. On découvre également ses pensées les plus intimes dans Anti-Hero, qui explore des instants sombres, des vagues de haine de soi, le syndrome de l'imposteur et les doutes. Maroon, quant à elle, évoque des amours passées et regrettées, englouties par l'ambition et les tourbillons impromptus de la vie. Et Karma, soubresaut d'optimisme, célèbre la persévérance, la fierté et - d'après certaines théories de fans - la revanche.

«Nous restons éveillé-e-s avec l'amour et la peur, dans la tourmente et les larmes, peut-on lire sur la pochette de l'album Nous fixons les murs jusqu'à ce qu'ils répondent. Nous gigotons dans les cages que nous avons construites nous-mêmes et prions de ne pas être en train de commettre une erreur décisive qui changera notre vie.» Écouter Midnights, c'est feuilleter des carnets aux pages froissées, noircies de ces émotions et peurs trop fortes pour être portées jusqu'à l'aube, qui nécessitent d'être couchées afin qu'on puisse s'endormir.

Notre avis sur l'album

Si je n'ai pas essuyé de nuit blanche ou organisé de Listen Party [une fête où un groupe de fans attend la sortie d'un album ensemble], je me suis quand même levée plus tôt que nécessaire pour arpenter la ville sous la pluie, mes airpods dans les oreilles, mes bottines sur le tapis de feuilles oranges. Il fallait bien planter le décor, puisque l'album s'apprêtait à devenir le tapis sonore de mon automne. Oui, je suis une Swiftie. J'assume. Et après le mélancolique Folk (qui me fichait le blues), je sentais que j'allais enfin retrouver l'enthousiasme avec lequel j'avais accueilli la version longue de All Too Well.

Ce sont surtout les paroles qui restent en mémoire, après la dixième écoute de Midnights. Derrière ses airs d'impératrice de la Pop, Taylor Swift reste, à mon humble avis, l'une des meilleurs lyricistes contemporaines. Oxymores, allitérations et assonances côtoient les métaphores et les rimes, les vraies, qui esquissent les récits. Car, fidèle à son style, Taylor Swift renferme une histoire unique dans chaque morceau. Elle se livre, pour de vrai, multiplie les clins d'œil aux fans et offre ses instants les plus vulnérables, effleurant les thématiques du deuil, de la dépression et de l'image corporelle.

«J'ai cette habitude de vieillir sans jamais gagner de sagesse, chante-t-elle dans Anti-Hero. Les minuits deviennent mes après-midis.» Le résultat est évidemment plus poétique en anglais mais, le temps de ces deux phrases, Taylor se fait la voix de toute une génération, un peu perdue, qui doit grandir mais qui craint l'avenir. S'il faut écouter les morceaux plusieurs fois pour en découvrir la beauté (c'est souvent la cas avec cette artiste) et vraiment comprendre les paroles, Midnights en vaut largement la peine. En discutant avec d'autres personnes, j'apprends que chacun-e trouve son reflet dans un autre refrain. Et c'est là que réside le talent de Taylor. Elle nous parle directement, à nous. Mais jamais de la même façon.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Ellen vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E87: Comment apaiser l'éco-anxiété

Dans vos écouteurs

E86: Comment mieux communiquer ses désirs, en couple

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné