Femina Logo

Décembre 1945 en Pologne, près de Varsovie. Des soldats russes ont fait irruption dans un couvent habité par une vingtaine de sœurs. Après l’horreur, l’inimaginable se produit: au moins sept d’entre elles tombent enceintes. Face à ce drame, les sœurs se tournent vers Dieu et tentent de cacher ce qui leur arrive de peur que le couvent soit fermé.

«Derrière toute joie il y a la croix»

Persuadées qu’elles doivent éviter le scandale et s’en sortir seules, les sœurs se murent dans le silence. C’est ainsi que Mathilde Pouliac, jeune médecin assistante à la Croix Rouge française va tout d’abord être mal reçue en voulant apporter son aide. Gracieusement interprétée par Lou de Laâge, cette dernière va s’investir entièrement pour rendre leur sourire à ces femmes qui acceptent petit à petit de s’ouvrir.

Une histoire vraie

Réalisé par Anne Fontaine, ce long-métrage est inspiré du journal intime de Madeleine Beaulieu, jeune médecin française de la Croix-Rouge. C’est son neveu, Philippe Maynial qui a dévoilé ces écrits. La réalisatrice, qui a accordé une interview à «Europe 1», explique être partie en retraite dans des couvents pour «sentir le film de l’intérieur». Anne Fontaine attire également l’attention sur l’aspect encore très actuel du film «le viol est une arme de guerre. Le viol de bonne sœur est une double arme de guerre, car vous violez non seulement la femme, mais aussi la religieuse qui est en elle. Dans certains pays d’Afrique ou en Haïti, c’est une situation tout à fait contemporaine».

3 choses à savoir sur Lou de Laâge

Née le 27 avril 1990 à Bordeaux, elle intègre une école de théâtre parisienne après avoir obtenu un bac littéraire. Elle commence à se faire connaître en 2008 avec un petit rôle dans la série «Les petits meurtres d’Agatha Christie». 2013 est l’année de la révélation pour la jeune actrice qui est à l’affiche de trois films: «Le Ballon Rouge», «J’aime regarder les filles» et «Jappeloup» (aux côtés du beau Guillaume Canet).

Elle a été nommée deux années consécutives dans la catégorie Meilleur espoir féminin aux César du cinéma: 2014 pour «Jappeloup» et en 2015 pour «Les Adoptés». Malheureusement elle n’a pas obtenu la fameuse statuette.

La belle laisse planer le mystère sur sa vie privée qu’elle ne veut dévoiler sous aucun prétexte et fuit les réseaux sociaux.

La bande-annonce

Sortie en salles de Suisse romande le 24 février 2016.


A lire aussi:
Film «Joy»: une success story inspirante
Cinéma: cinq acteurs à surveiller en 2016

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Podcasts

Dans vos écouteurs

E29: Comment se motiver à faire du sport à la maison

Sautiller sur place, réaliser dix chiens tête en bas, soulever des packs d'eau pour renforcer nos bras... tant d'exercices sportifs qui ne nécessitent pas beaucoup de place! Par contre, lorsqu'on est seul chez nous, c'est la motivation qui risque de manquer... Pour nous encourager, trois pros nous aident à trouver le rythme sportif qui nous convient à domicile. 

Dans vos écouteurs

E28: Comment digérer les bouleversements actuels

Dans un format réinventé pour respecter les mesures de sécurité, on vous parle des façons d'accepter et de s'adapter à la nouvelle réalité que nous impose le Coronavirus. Comme un petit «pep talk» motivant, nous vous relayons les conseils rassurants d'un expert, pour rester indulgents envers soi-même, en cette période bien particulière. 

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina