culture

    Film «Joy»: une success story inspirante

    Des premières années de vie chaotiques et pourtant le succès à la clé. «Joy», une belle leçon de vie basée sur une histoire vraie que Jennifer Lawrence interprète avec brio. Au cinéma à partir du 30 décembre 2015.

    Publié le 
    27 Décembre 2015
     par 
    Loreleï Michel

    Après le succès d’ «Happiness Therapy», David O. Russell réunit à nouveau Jennifer Lawrence et Bradley Cooper dans une comédie dramatique. Avec une belle dose d’humour, une caméra bien dirigée et des jeux d’acteurs surprenants, on découvre l’histoire vraie de Joy Mangano dont le réalisateur s’est inspiré.

     

     

     

    Une Cendrillon sans prince charmant


    Disney Film

    Petite, Joy ne rêvait pas de prince charmant mais d’un pouvoir magique, celui de créer des objets,  d’inventer. Condamnée à une vie de famille désastreuse dont le poids a déjà lourdement pesé sur son enfance, les années passent, les rêves s’estompent. Joy n’est pas devenue la femme qu’elle voulait être. Ses espoirs restent en demeurance et ses peurs deviennent réalité: les échecs cuisants se multiplient amenant leur lot de déceptions et de désillusions. Divorcée, deux enfants sous le bras, elle est passée à côté de sa vie. Un triste bilan qui la hante pendant ses nuits. Ses cauchemars vont la réveiller brutalement. Elle démarre un face-à-face avec elle-même mais aussi avec les autres et la vie.

    Un modèle anti-déprime


    Disney Film

    Un parcours semé d’embûches, tel est le destin de Joy. On est bien loin de la success story dont un évènement ou une personne a suffi à catapulter l’héroïne sur le devant de la scène. De galères en galères, Joy se débat. Même lorsque l’on pense qu’elle a enfin la tête hors de l’eau, elle plonge à nouveau. Une histoire de force, de détermination, mais aussi de dépassement de soi. Un modèle anti-déprime et abattement bien utile par les temps qui courent. Joy nous prouve que malgré des données de vie foireuses, on peut s’en sortir. Rien n’est joué d’avance et la volonté détruit tout déterminisme.

    Surréaliste?


    Disney Film

    Non, ou peut-être un chouia pour donner un côté rock’n’roll à l’histoire: quelques libertés sont prises quant au déroulement des évènements. Mais l’héroïne, elle, n’est pas inventée de toute pièce puisque elle est inspirée de Joy Mangano: l’inventrice de la serpillère «Miracle Mop» qui s’essore en un tour de main. Dans un contexte très nineties, on assiste à l’ascension ardue de cette mère de famille devenue accessoirement présentatrice de télé-achat et business woman à la tête d’un empire d’un milliard de dollars. Une femme d’exception à qui le destin a peu souri mais qui ne s’est jamais laissée décourager. Un exemple de force, de courage et de vie tout simplement. En salles le 30 décembre 2015.

    A lire aussi: Jennifer Lawrence en femme d'affaires dans «Joy»

    A lire également
    Le mois d'octobre promet des séries qui nous feront rire, voyager, et qui nous donneront de quoi avoir peur en ce mois d'Halloween.
    O
    Les acteurs Romane Bohringer et Philippe Rebbot mettent en scène leur histoire dans une comédie libre et attachante.
    O
    Le très attendu «A Star is Born», réalisé par Bradley Cooper, est en salles dès le mercredi 3 octobre 2018!
    O