Femina Logo

Je bouquine, tu bouquines...

Lectures d’été: 20 ouvrages à dévorer

Lectures d’été: 20 ouvrages à dévorer

Roman épistolaire, récit historique, ode à la nature ou moments forts et souvenirs d'enfance: chacun devrait trouver l'ouvrage qui l'accompagnera cet été parmi notre vaste sélection.

© Getty Images

Les recommandations de Danièle Brügger (Librairie du Pierre-Pertuis, Tavannes)

Oswald Wind, Une Odeur de Gingembre (Mars 2020)

Sous forme de journal et de lettres, l’histoire débute en 1903. Il retrace 40 ans de la vie de Mary, jeune fille écossaise partie épouser un officier anglais en poste à Pékin. Un destin de femme hors du commun. Passions, guerres, désillusions, joies… Un récit écrit avec subtilité et sensibilité!

Corinne Desarzens, La Lune bouge lentement mais elle traverse la ville (Juin 2020)

L’auteur vadrouille un peu partout dans le Monde. À chaque voyage elle a rapporté des mots dans ses bagages, des mots qui font une langue et permettent de mieux comprendre ceux qui la parlent. Ses histoires foisonnantes nous invitent à devenir poreux au Monde. Une échappée belle en poésie unique en son genre.

Antonio G. Iturbe, La bibliothécaire d’Auschwitz (2012)

Un texte qui nous parle de courage et de livres, outils magiques de rébellion et de résilience au milieu de toute barbarie, quel que soit son nom! Ce livre est bouleversant, déchirant, poignant. Au péril de sa vie Dita cache et protège son trésor. Elle devient bibliothécaire d'Auschwitz. Cette mission qu’elle s’est imposée, cette rage de sortir de ce cauchemar font de Dita une véritable héroïne.

Cathy Bonidan, Chambre 128 (Juin 2020)

Roman épistolaire qui ravira les amateurs de feel-good qui s’ignorent. Tout commence en Bretagne dans une chambre d’hôtel, la chambre 128 de l’hôtel Beau Rivage. Anne-Lise trouve dans cette chambre un manuscrit, elle cherche son auteur et c’est le début d’une correspondance. Une sorte de conte de fées débordant d’énergie. Un roman frais, facile et bien écrit!

Guillaume Siaudeau, Lundi mon amour (Octobre 2019)

L’auteur nous emporte une fois de plus dans une histoire à hauteur d’homme et offre une nouvelle appréhension du monde. Harry veut se rendre, de tout son être dans la lune… Il ne veut pas aller SUR la lune mais DANS la lune. Dire qu’il y est déjà est un doux euphémisme. Lundi mon amour fait du langage une autre chose, une image en écho. Ce livre simple et fort est un éloge de la différence, de l’abstraction du réel.

Librairie-papeterie du Pierre Pertuis, Route de Pierre Pertuis 15, 2710 Tavannes (Jura bernois).

Les conseils lecture d’Allison Huetz (Rameau d’Or, Genève)

Laurence Boissier, Histoire d’un soulèvement (Juin 2020)

C’est l’histoire d’une randonnée où la déconvenue des marcheurs rencontre l’histoire naturelle des Alpes. Un récit en plusieurs strates, drôle, parfois absurde, dans lequel la formation de la terre et la dérive des continents servent de toile de fond à une comédie humaine. Une lecture à marche forcée, mais garantie sans efforts physiques.

Madeline Miller, Circé (2018)

Et si l’Odyssée n’était pas que l’histoire d’Ulysse, mais aussi de tous ses personnages secondaires. Et dont la plupart sont des femmes. L’interminable attente de Pénélope, l’amour éperdu de Calypso, la générosité de Nausicaa et les sortilèges de Circé, la méchante sorcière. Mais si avant de transformer les hommes en porcs, Circé avait eu sa propre histoire racontée non par Homère, mais par une femme? C’est le pari de la romancière Madeline Miller.

Les conseils lecture de Frédéric Saenger (Rameau d’Or, Genève)

Daniel de Roulet, La Suisse de travers (Février 2020)

Le livre parfait pour (re)découvrir ce beau pays au gré de courtes escapades. Tel un magicien Daniel de Roulet tire de son chapeau ses illustres pairs Walser, de Staël, Constant, de Saussure ou même Paracelse.

Daniel Sangsue, A la recherche de Karl Kleber (Mai 2020)

Après Brett Easton Ellis ou Donna Tartt, le nouveau maître suisse du roman universitaire nous plonge dans un récit malin, drôle, intriguant où l’on y croise quelques fantômes littéraires. Une véritable disparition donne naissance à cette vraie découverte.

Fabien Müller, La solitude d’une goutte de pluie (Août 2020)

J’ai très envie de tourner ce mois d’août, les premières pages du nouveau Fabien Müller au titre mélancolique et beau. Où lorsque la collision de trajectoires inattendues vient rafraîchir la vie d’un homme désordonné.

Le Rameau d'Or, Boulevard Georges-Favon 17, 1204 Genève.

Les ouvrages à ne pas manquer selon Nicole Brosy (Librairie Page d’Encre, Delémont)

Myriam Wahli, Venir grand sans virgules (2018)

Une enfant raconte ces moments qui la font venir grand sans virgules. Sans virgules. Un texte fluide et beau d’un regard d’enfant, critique, sur le monde des adultes, sur ces moments qui font grandir.

Pitch Comment, On va vers le beau (2019)

Excellents dessins de presse réalisés par le surdoué Jurassien du crayon. Pour une bonne dose d'humour. Allez, promis, on va vers le beau.

Gerbrand Bakker, Parce que les fleurs sont blanches (Janvier 2020)

Un texte d’une infinie simplicité, d’une infinie pudeur, d’une infinie tendresse. Du cliché du temps qui guérirait toutes les blessures.

Chanelle Benz, Rien dans la nuit que des fantômes (Mars 2020)

Les souvenirs recèlent, parfois d’étonnantes surprises. Très beau premier roman, noir, prenant, sur la mémoire et nos héritages.

Librairie Page d'Encre, Rue des Bâts 4, 2800 Delémont.

Les coups de cœur rayon jeunesse de Marie-Anne Aeby (Le Rat Conteur, Neuchâtel)

Clémentine Beauvais, Brexit Romance (2018)

Une agence matrimoniale «spéciale Brexit» qui a la drôle ambition de réunir des Anglais(es) en quête d’un passeport européen et des Français(es) désireux de s’installer en terres britanniques. Un vaudeville frais et loufoque, bourré de jeux de mots hilarants, pour se détendre au bord de la piscine ou du lac!

Eric Burnand et Fanny Vaucher, Le siècle d’Emma (2019)

En lisant l’histoire d’Emma et sa famille, c’est toute l’histoire de la Suisse à travers le XXe siècle que nous découvrons, des grèves de 1918 au vote pour l'initiative d'une Suisse sans armée. Une très jolie BD «made in Switzerland» pour réviser ses classiques avec bonheur!

Robert Munsch et Camille Jourdy, Je t’aimerai toujours (2020)

Un texte émouvant sur l’histoire d’une maman et de son petit garçon qui grandit au fil des pages. Un album finement illustré à partager avec sa maman ou son enfant, peu importe son âge. Un concentré d’émotions!

Alice Babin, Histoires du soir pour filles rebelles - 100 femmes françaises extraordinaires (Juin 2020)

Des petites histoires à lire tous les jours qui nous parlent avec simplicité de femmes françaises, connues ou inconnues, qui ont réalisé de grandes choses à travers les siècles, dans des domaines très variés. Pour s’inspirer et rêver pendant tout l’été!

Rupi Kaur, Le soleil et ses fleurs (2017)

Des petits textes poétiques parsemés de dessins crayonnés qui nous racontent la douleur et l'absence mais aussi le long chemin vers la reconstruction du Soi. Des mots à déguster qui vont toucher votre corde sensible et apporter du positivisme à vos vacances.

Librairie Le Rat Conteur, Rue de la Pierre-à-Mazel 4, 2000 Neuchâtel.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

La Rédaction vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

Episode spécial: Interview d'été avec Juliane et Ellen

Dans vos écouteurs

E37: Mieux comprendre et gérer l'hypochondrie

Vidéos

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina