Femina Logo

Bientôt en tournée

Humour: Yoann Provenzano de retour sur scène

Humour: Yoann Provenzano de retour sur scène

«Avant le show, le corps est en ébullition, on est saisi par la peur. Mais une fois sur scène, le public nous rend notre énergie avec le rire, c'est une émotion particulière.» - Yoann Provenzano

© A LA VOLETTE/ANNE SOPHIE & BENOIT DE ROUS

Il est à peine stressé. Surtout, il trépigne. Yoann Provenzano ne s'est plus produit dans un spectacle à lui depuis 2017, date à laquelle s'est terminée la tournée de son premier one man show Seul(s) dans ma tête. Et pourtant, comique professionnel depuis 6 ans, il s'est blindé d'expériences diverses dans le domaine de l'humour.

Qui se souvient d'André Delacrottaz et MC Terkuit, les personnages fictifs et caricaturaux qu'il interprétait dans des vidéos postées sur Facebook, et qui l'ont fait connaître du grand public en 2013? Passionné de foot, c'est au gymnase en 2012 qu'il ose sortir de sa zone de confort et se lance pour la première fois sur scène, pour essayer. «C'était une super expérience, je devais présenter un spectacle de danse. Avant le show, le corps est en ébullition, on est saisi par la peur. Mais une fois sur scène, le public nous rend notre énergie avec le rire, c'est une émotion particulière.» Quelques scènes ouvertes, une deuxième place à son premier concours, le Banane Comedy Club - un festival d'humour sur le campus de l'Université de Lausanne - et puis quelques bides, Yoann Provenzano s'accroche. «Mon amour pour le divertissement m'a fait tenir bon dans cette voie, tout comme mon besoin envahissant de faire rire». Ses vidéos sur les réseaux sociaux attirent de plus en plus d'audience. Si bien qu'il écrit son premier spectacle en 2015.

L'humour sur toutes les ondes

Aux côtés de la scène, le comique vaudois s'engage sur toutes les ondes. «Je voulais faire une pause après la tournée de Seul(s) dans ma tête. Et en 2018, on m'a proposé de participer à la matinale de Couleurs 3. Un projet génial, intense, qui a exigé toute mon énergie créative.» L'humoriste avait déjà l'expérience de la radio, puisqu'il avait officié comme chroniqueur pour Mauvaise langue ou encore Les bras cassés. Au sortir de la matinale en 2020, on l'approche pour reprendre l'animation du quiz Cash, diffusé à une heure de grande audience sur la chaîne RTS 1. «Les jeux télévisés en Suisse romande ne sont pas particulièrement réputés, convient-il. C'était donc un challenge supplémentaire pour moi de faire de cette émission populaire quelque chose de sympa, d'y glisser des blagues. De plus, le quiz est porté par les participant-e-s: je ne prenais pas de grand risque. Et je m'éclate! Désormais on me reconnaît dans la rue», rigole Yoann.

Toutefois, l'humoriste a conservé l'espoir de renouer avec son premier amour: la scène. Malheureusement, la pandémie de Covid-19 a frappé le milieu culturel. «De 2020 à 2021, j'ai écrit une heure de stand-up, qui ne m'a pas entièrement satisfait. Puis j'ai imaginé Le spectacle est permanent, dont je suis fier.»

Une tournée à l'horizon

La première représentation du nouveau spectacle de Yoann Provenzano s'est déroulée à la Salle des Remparts de la Tour-de-Peilz, le 28 septembre 2022. Les 400 places étaient occupées par des personnes de tout âge. Yoann se demandait si son public de Cash viendrait le voir sur scène: pari réussi pour l'humoriste. D'une durée d'une heure, Le spectacle est permanent traite de comment il est devenu humoriste, son expérience dans Cash, son service civil en EMS, ses relations avec sa famille et sa compagne, mais aussi de comment c'est, d'avoir 30 ans en 2022. «J'aimerais transmettre qu'on peut retirer du positif, même des moments les plus compliqués de la vie», précise le comique.

Notre avis sur le show? Foncez! Parfaitement réalisé, toujours juste et précis dans ses mots, ses intonations et sa gestuelle, Yoann Provenzano livre une prestation des plus réussies. Entre des passages d'autodérision, des souvenirs touchants sur son enfance, des blagues efficaces, des références spéciales millennials et des séquences émotionnelles, on passe du sourire aux larmes (de rire, mais pas que) en quelques minutes. Si la tournée de est encore en cours de préparation, les dates seront probablement agendées début 2023.

@yoannprovenzano

et ses clopes sont roulées évidemment

♬ LoFi(860862) - skollbeats

Quelle place pour le rire aujourd'hui?

Peut-on rire de tout? Suite au backlash vécu notamment par la comédienne Claude-Inga Barbey en 2021 pour son sketch dans lequel elle interprétait un personnage trans - une polémique thématisée par l'émission Temps Présent le 22 septembre 2022 - on a demandé à Yoann Provenzano si l'humour avait changé. «Je pense que c'est la sensibilité des gens qui a évolué, répond-t-il, tant on est sursollicité-e-s par des contenus, en permanence. Lorsque j'ai commencé, je faisais des accents. Si j'ai gardé mon personnage italien, parce qu'il me tient à cœur, je pense que la démarche pourrait déranger un peu aujourd'hui. On ne peut pas plaire à tout le monde, mais il faut être en accord avec soi-même, poursuit-il. Ma propre sensibilité a aussi évolué, il y a des blagues que je ne referais plus ou que j'aborderais sur un autre angle. Personnellement, j'essaie d'être le plus vrai possible et si je ne maîtrise pas un sujet, je ne m'y aventure pas, par respect», conclut le comique.

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Laurène vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E87: Comment apaiser l'éco-anxiété

Dans vos écouteurs

E86: Comment mieux communiquer ses désirs, en couple

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné