Femina Logo

lecture

«Burn after writing»: un succès littéraire aussi fulgurant que discret

Burn after writing mystere succes litteraire intense discret livre tik tok

«Comment décrirais-je mon enfance, en un mot?», «Quelle personne m'a le plus blessé.e, dans ma vie?», «Quelle est la chose la plus difficile que j'aie entreprise?»: Voilà le genre de questions auxquelles Sharon Jones nous propose de répondre secrètement, en noircissant les pages de son livre.

© Alexandra Fuller / Unsplash

Il est fort probable que la première chose que vous entendiez à propos de ce livre concerne sa fulgurante popularité. Le phénomène est surprenant, puisque Burn after reading («A brûler, une fois écrit») a bâti sa gloire en silence, derrière les écrans de nos smartphones. Rédigé par Sharon Jones, une jeune graphiste anglaise, il prend la forme d'un grand questionnaire de Proust, invitant les lecteurs à gribouiller leurs pensées et souvenirs les plus sincères, en réponse à des centaines de questions personnelles («Comment décrirais-je mon enfance, en un mot?», «Quelle personne m'a le plus blessé.e, dans ma vie?», «Quelle est la chose la plus difficile que j'aie entreprise?»...). Depuis sa sortie, le 4 mars 2021, la version française de la publication figure au sommet des ventes Amazon France. Dans sa version originale, elle est régulièrement en rupture de stock, ainsi que le souligne l'AFP.

On imagine des hordes de fans intrigués empoigner discrètement le livre sur une étagère (ou le glisser dans leur corbeille électronique), jusqu'à faire disparaître la pile toute entière, plus facilement qu'on grignoterait une montagne de crêpes. Mais le plus étonnant, c'est que l'ouvrage n'est pas si nouveau que ça: la première édition publiée par Sharon Jones est sortie... en 2015! D'abord peu remarqué, il est ensuite devenu le livre de chevet d'une célèbre tiktokeuse, en 2019. Toujours d'après l'AFP, celle-ci se serait empressée d'en faire part à sa communauté, propulsant le texte au sommet des listes, en quelques scrolls.

Un concept intrigant

De story en story, de reel en reel, les plateformes Instagram et Tik Tok sont donc parvenues à esquisser une folle success story. Et la popularité du livre est d'autant plus intéressante que son concept prend le contre-pied total des réseaux sociaux. En effet, ainsi qu'on peut le lire sur la quatrième de couverture, l'auteure souhaitait proposer une partie d'«action ou vérité», mais jouée uniquement avec soi-même: alors que les réseaux sociaux nous poussent à partager toujours davantage de détails quant à nos existences, ce livre représentait, pour Sharon Jones, une manière de passer du temps avec nos propres pensées, de manière complètement privée. Voilà pourquoi le livre s'intitule Burn after writing: une fois toutes nos confidences notées dans les pages, l'auteure nous invite à les brûler ou à les cacher, afin que le carnet reste totalement secret.

Décidément, en 2021, le secret du best seller instantané semble plutôt limpide: taper dans l’œil des influenceurs!

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Ellen vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E63: Comment mieux vivre la ménopause

Dans vos écouteurs

E62: Comment apprendre la pleine conscience aux enfants

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné