Femina Logo

Cape et tête coupée

«Anne Boleyn»: Le premier teaser de la série d'époque avec Jodie Turner-Smith

Anne bolyen serie epoque jouee par jodie turner smith

Avec son teaser haletant, la série réalisée et scénarisée par deux femmes annonce une plongée dans la cour anglaise du XVIe siècle, plus féministe et plus dramatique que les précédentes productions consacrées aux Tudors.

© Channel 5 / Fable Pictures

«Une nouvelle reine arrive en ville» pour le magazine Variety, «Le drame royal le plus chaud depuis The Crown» pour Cosmopolitan. A la vue du teaser, une chose est certaine: la mini-série sobrement intitulée Anne Boleyn produite par Sony Pictures Television, Channel 5 et Fable Pictures devrait faire des heureux, en particulier auprès des fans de films historiques en costumes d’époque. Dans cette bande-annonce évasive, on y découvre la marche quasi funèbre de la seconde épouse du roi Henry VIII, vêtue d’une robe noire imposante. Ex mannequin reconverti dans la comédie, la Britannique est repérée dans des clips musicaux de Zayn Malik et de MGMT, puis saluée par la critique pour son rôle dans le film Queen and Slim, Jodie Turner-Smith incarne Anne Boleyn.

Célèbre pour ses idées novatrices comme son ouverture aux réformes religieuses, Anne Boleyn est considérée comme l’une des souveraines les plus légendaires de l'Histoire. Sachant qu’elle allait être répudiée pour ne pas avoir donné d’héritier mâle à Henri VIII, Anne Boleyn s’est battue pour offrir à sa fille - la future Elizabeth I - un avenir durable.

Mais dans cette série, il n’est visiblement pas question de répéter un second Deux sœurs pour un roi avec Natalie Portman ou de réaliser une copie des Tudors avec Natalie Dormer. Pour mettre en scène l’histoire de la reine maudite, la scénariste Eve Hedderwick Turner (Alice de l’autre côté du miroir) s’est penchée sur les «moments clés qui ont fait basculer le destin d’Anne». C’est d’ailleurs sur cette période, et des mois qui l’ont précédée, que se concentre cette mini-série en trois parties. Davantage psychologique que les versions précédentes, Anne Boleyn semble proposer une plongée également plus féministe et plus dramatique dans la cour anglaise du XVIe siècle.

«Récit audacieux»

Du côté de la distribution, le casting promet d’autres étincelles. Paapa Essieda, l’acteur de la série auto-fictionnelle I May Destroy You, qui évoque son propre viol, interprétera le frère de la reine. À l'exception de la Reine Charlotte, jouée par Golda Rosheuvel, dans la série Netflix La Chronique des Bridgerton, c’est la première fois que des acteurs noirs incarnent des figures majeures de la royauté britannique, en particulier sur une chaîne nationale (Channel 5). Malgré la controverse qui ne cesse de trouver écho sur les réseaux sociaux, une majorité d’internautes voit ces choix modernes d'un œil positif.

D’ailleurs, face aux critiques, Jodie Turner-Smith ne se laisse pas abattre. En octobre 2020, après l’annonce de son casting, elle confiait déjà à Variety: «Je suis ravie de me joindre à ces cinéastes passionnants pour porter l’histoire de l’une des reines les plus controversées de l’histoire. En approfondissant les immenses forces d’Anne Boleyn tout en examinant ses faiblesses et vulnérabilités fatales, le script d’Eve Hedderwick Turner a immédiatement captivé mon imagination.

Entre les mains de Lynsey Miller (ndlr. la réalisatrice), la légende de cette formidable reine et mère féroce sera considérée comme une histoire profondément humaine et toujours aussi pertinente aujourd'hui. J'ai hâte d'apporter mon cœur et mon esprit à ce récit audacieux, racontant la chute de cette femme emblématique.»
© Channel 5 / Fable Pictures

Mariée à l’acteur Joshua Jackson (Dawson, The Affair) depuis 2019, Jodie Turner-Smith est fréquemment confrontée à des critiques liées à la mixité de son couple. DansThe Sunday Times, elle faisait ce constat: «En Amérique, les relations et les mariages interraciaux ne sont pas acceptés. Certaines personnes sont très fermement contre, dans les deux communautés. Je l'ai ressenti de la part de la communauté noire. C'est si compliqué. Je n'ai pas envie d'y accorder trop d'énergie.»

Pour donner la réplique à l’actrice britannique, Mark Stanley incarne le terrible Henri VIII. Lola Petticrew se glisse, elle, dans la peau de Jane Seymour, celle qui devint la nouvelle femme du roi. Pour l’heure, aucune date de sortie n’est arrêtée, mais les fans de têtes couronnées (comme nous!) croisent les doigts pour qu’elle sorte très vite et atterrisse sur une plateforme de streaming d’ici fin 2021. Channel 5 vous nous recevez?

Pour recevoir les derniers articles de Femina, inscrivez-vous aux newsletters.

Juliane vous suggère de lire aussi:

Podcasts

Dans vos écouteurs

E56: Que faut-il manger, quand on est fatigué.e?

Dans vos écouteurs

E55: Comment reprendre le sport en douceur, après l'hiver

Notre Mission

Que faire pendant le temps libre? Inspirez-vous des coups de cœur loisirs, des repérages séries, des bonnes adresses, des idées voyages de Femina.

Icon Newsletter

Newsletter

Vous êtes à un clic de recevoir nos sélections d'articles Femina

Merci de votre inscription

Ups, l'inscription n'a pas fonctionné